Tag: various authors

Ex Libris :: The Golden Bat

The Golden BatThe Golden Bat

It’s hard to ever truly know a city or a region; even if you think you’ve seen it all, time lends itself to new appreciations and unexplored feelings. As buildings crumble and new neighbourhoods emerge, so does our grip on the translucent dust of memory as it seeps out into the warm textures of an aged image. Flipping through The Golden Bat evokes both the melancholic and the mysterious nature of the region of Waterloo, affectionately referred here as the “try-cities”. The stories and anecdotes inside reference and make light of the changing nature of the region, even if its distinct (misunderstood?) spirit remains pressed into each emerging pattern of progression. The zine’s cover itself is a faded entry in photographic conscience from a time before city council replaced a concrete parking lot with more concrete. Poster art from local shows act as symbols of the DIY music community that remains a beacon to local showgoers. Introduce yourself to this wyrd place.

C’est difficile d’arriver à vraiment connaître une ville ou une région; même si on pense avoir tout vu, le temps amène toujours de nouvelles appréciations et des sentiments inexplorés. Au fur et à mesure que des bâtiments s’effondrent et que des nouveaux quartiers émergent, il en est de même pour notre poigne sur la poussière translucide de la mémoire alors qu’elle s’infiltre dans les textures chaudes d’une image vieillie. Feuilleter The Golden Bat évoque la nature mélancolique et mystérieuse de la région de Waterloo, où les villes sont affectueusement désignées de “try-cities”. Les histoires et anecdotes qu’on retrouve à l’intérieur font référence à la nature éphémère de la région et se moquent un peu de celle-ci, même si son esprit distinct (incompris?) reste bien enfoncé dans chaque nouvelle habitude de progression. La couverture du zine est, en conscience photographique, une entrée délavée issue d’un temps où le conseil municipal n’avait pas encore recouvert un stationnement de béton avec encore plus de béton. Les affiches de prestations locales font office de symboles de la communauté musicale Do It Yourself qui elle, sert de pilier pour les spectateurs locaux. Venez vous présenter à cette scène byzarre.

The Golden Bat

Ex Libris :: Little Brother Magazine No. 1 [Various Authors]

Little Brother Magazine No. 1

Look how strong our little brothers have grown, look how handsome they are in their smart yellow jackets. Here’s Ellie Anglin, full of empathy, in a story from a stray cat’s POV; Chris Randle proves that he knows a thing or two about Proust (though we always suspected he did) in his densely lyrical fiction, and Andrew Kaufman (don’t tell anyone, but he’s always been our favourite) with his effortless realist surrealism. Then there’s Cian Cruise, freshly film schooled, with the balls to compare Fellini to something animated named Shin Seiki Evangelion from Japan; spending most of the time with Elissa Pearl Matthews, Shari Kasman and their beautiful photo-essay meets flash-fiction mash-up about tiny houses. These are some of the reasons why we love our little brothers, but there are others too.

Regardez à quel point nos petits frère sont devenu forts, regardez comme ils sont beaux dans leurs brillant gilet jaune. Voilà Ellie Anglin, pleine d’empathie, dans une histoire du point de vue d’un chat de gouttière; Chris Randle prouves qu’il sait une chose ou deux à propos de Proust (Bien que nous nous en avions toujours douté) dans sa fiction de lyrique à forte densité, et Andrew Kaufman (ne le dites à personne, mais il a toujours été notre favoris) avec son surréalisme réaliste facile. Puis il y a Cian Cruise, fraîchement sorti de l’école du film, avec les boules pour comparer Fellini à quelque chose d’animé nommé Shin Seiki Evangelion du Japon; passant la majorité de son temps avec Elissa Pearl Matthews, Shari Kasman et leur superbe fusion de composition-photo rencontre la fiction-flash à propos de petites maisons. Celles-là sont quelques unes des raisons pourquoi nous aimons nos petits frères, mais il y en a d’autres aussi.