Tag: unit structure sound recordings

New Canadiana :: Yankee Yankee – Segments

Weird_Canada-Yankee_Yankee-Segments.jpg

Scram, scramble, flail. Slip into the grimy alley outside the reactor. Fingers digging into swirling space, mouths opening like dry fish. Waves of liquid synthesizers glide across polyphonic keys, drifting mercury desperately seeking cinnabar. Splintered chips making a slow transit across the sun, skin blistering, crust puckering. Rainbowed teeth floating into silicon space. Isolated letters tugged into orbit, tethered by minted floss. Thumbprint craters, alkaline water pooling in the hollows of eyes, a rippled disturbance, wobbling, tilted, reversing orbit. Eject into deep space via Calgary with the harsh ambient synths of Yankee Yankee’s Segments.

Dégage, défile-toi, débats-toi. Passe dans la ruelle sale en dehors du réacteur. Les doigts puisent au fond de l’espace tourbillonnant, les bouches ouvrent comme des poissons secs. Les vagues de synthé liquide planent à travers les touches polyphoniques, le mercure vagabond qui cherche désespérément le cinabre. Les éclats qui font un voyage lent à travers le soleil, les ampoules sur la peau, les plis dans la croûte. Les dents arc-en-ciel qui volent dans l’espace en silicium. Les lettres isolées qui sont attirées à l’orbite, attachées à la soie dentaire à la menthe. Les cratères d’empreinte, l’eau alcaline qui s’accumulent dans les creux des yeux, un tapage ondulé, l’orbite chancelant, penchée, contraire. Propulse-toi en espace lointain via Calgary avec les synthés crus et enveloppants de Segments de Yankee Yankee.

Yankee Yankee – Side B

Yankee Yankee – Side A

New Canadiana :: Mold Grows on Baby – Mold Grows on Baby

Mold Grows on Baby - Mold Grows on Baby

Mold Grows on Baby elicits several unpleasant images in my head. As a band name, it’s the kind of unfriendly warning that filters out nonchalant listeners. Listening to the first second of opener “Red”, you’ll know exactly what I mean. Other song titles pull from colours but also reach into evocative words like “Wet”, “Fracture” or “Buzz”. The duo of Matthew Read and John Brennan avoid structure with searing improvised saxophone and drum play. Imagine an untamed Colin Stetson / Zach Hill combo that can’t get along but know exactly what the other member is doing. Both seem to be playing cathartic jams by themselves. It’s the kind of music that might be best experienced in a stifling hot jazz cafe with a couple of beers in you.

Mold Grows on Baby provoque plusieurs images désagréables dans mon esprit. Comme nom de groupe, on peut dire que c’est le genre d’avertissement inamical qui filtre les auditeurs nonchalants. En écoutant la première seconde de « Red », la première pièce, vous saurez exactement de quoi je parle. D’autres titres de chansons évoquent des noms de couleurs, mais aussi un vocabulaire évocateur comme « Wet », « Fracture » ou « Buzz ». Ce duo formé de Matthew Read et de John Brennan évite les structures figées grâce à de perçants passages improvisés de saxophone et de drum. Imaginez un sauvage combo Colin Stetson/Zach Hill qui n’arrive pas à s’entendre, mais qui sait exactement ce que l’autre membre fait. Chacun semble jouer des jams cathartiques. C’est le genre de musique qu’il vaut mieux expérimenter dans un café jazz à la chaleur étouffante après avoir bu quelques bières.

Mold Grows on Baby – Red

Mold Grows on Baby – Wet

New Canadiana :: Fuck Off Dad – Fuck Off Dad

Fuck Off Dad - Fuck Off Dad

A quick online search for “fuck off dad” delivers varied results: A Twitter account dedicated to leaving angry messages for oblivious fathers, plus YouTube confessionals ranging from mildly entertaining to heart wrenching. And then there’s the duo from Calgary who leave no room for subtlety. Fuck Off Dad’s self-titled release is a no-holds-barred 30 or so minutes of noise. Their particular brand — a series of crashes, fills, solos, guitar screeching and feedback — both commands your attention and fades into the subconscious. At times, they are reminiscent of Fantomas (Mike Patton’s avant-garde acid metal band) or John Zorn translated into distorted guitar. The outlier track, simply titled “B2”, is a quieter version of the previous chaos. Unsurprisingly, it stands out by proving that they do in fact possess restraint. Fuck Off Dad eschews any form or structure, which can be liberating and must be cathartic for the players involved. Not recommended for mixtapes.

Une recherche rapide en ligne des mots « fuck off dad » donne des résultats variés: un compte Twitter consacré à laisser des messages haineux à des pères indifférents, et des confessions sur YouTube, allant du passablement divertissant au tout simplement déchirant. Et puis, il y a le duo de Calgary qui ne laisse pas de place à la délicatesse. L’album éponyme de Fuck Off Dad offre 30 minutes ou presque de bruit sans ménagement. Leur genre de musique — une série de fracas, de remplissages, de solos, et le son perçant des guitares et du feedback — attire l’attention et s’estompe dans le subconscient tout à la fois. Par moments, ils évoquent Fantomas (le groupe de métal acid avant-garde de Mike Patton), ou encore John Zorn joué sur des guitares distordues. Le morceau d’exception, simplement intitulé « B2 », est une version plus calme du chaos précédent. Cette chanson se démarque, car elle prouve qu’ils savent faire preuve de retenue. Fuck Off Dad rejette toute forme de structure, ce qui peut être libérateur et sans doute cathartique pour les musiciens. Ce n’est toutefois pas recommandé pour les mixtapes.

Fuck Off Dad – A3

Fuck Off Dad – B2

New Canadiana :: Burro – Tangerine Rising

Weird_Canada-Burro-Tangerine_Rising

“How long have I been here?” Seems like it takes more effort than usual to access your short-term memory, yet it must be there, somewhere, under these heavy planes of uncharted cognition. There’s no solar time reference in this strange grassland, though you can barely remember what the sun feels like — is it always so dark at this time of day? If you could just clear your head, block out the noise from the freak sandstorm pressing in on all sides…

But for near-massless particles of sand, like yourself, this storm is your providence and you’re not quite ready to be alone and invisible. How could you even go anywhere without a weather system? You’re just obeying laws, looking for lower pressure zones, trusting the driving dynamics of the atmosphere. This chaos is controlled, right? How dangerous could it be?

You realize the only way to go is up, so you wait for the countdown that will launch you into space. T minus 2… 1… 0.5… 0.25… 0.125…

« Depuis combien de temps suis-je ici? » Il semble que l’accès à ta mémoire à court terme demande plus d’efforts que d’habitude, mais pourtant elle doit bien être là, quelque part, sous ces lourds plans de connaissances inexplorées. Le temps solaire n’offre pas de point de repère dans cette prairie étrange, et tu peux à peine te rappeler de la sensation du soleil – fait-il toujours aussi sombre à cette heure? Si seulement tu pouvais remettre de l’ordre dans tes idées, repousser le bruit de la tempête de sable insolite qui t’entoure…

Mais pour une particule de sable qui n’a presque pas de masse, comme toi, cette tempête est une providence et tu n’es pas tout à fait prêt à être seul et invisible. Comment pourrais-tu aller où que ce soit sans un système météorologique? Tu obéis aux lois, cherchant les zones de basse pression, faisant confiance aux dynamiques motrices de l’atmosphère. Il s’agit d’un chaos contrôlé, n’est-ce pas? Pourquoi est-ce que ce serait dangereux?

Tu réalises que le seul endroit où aller est vers le haut, et donc tu attends le compte à rebours qui te lancera dans l’espace. T moins 2… 1… 0.5… 0.25… 0.125…

Burro – Untitled 1

Burro – Untitled 5

New Canadiana :: Dada Centauri – II

Weird_Canada-Dada_Centauric-II

When Max Ernst’s clone is recruited to design the next ISS module, you can expect that he’ll require the on-board sound-system to blast this tape at full volume. Andrew Hume and Whitney Ota of Burro fame reunite under the Dada Centauri banner to pump out a C60’s worth of nebulous space jams. II careens from cosmic tideline ambience to foreboding quasar pulse, computer bleep-bloop to the drone of singing spheres. Occasionally, a loop or phrase straight from the library raises its hauntological head. A stellar grip courtesy of the astro-avant-garde.

Quand le clone de Max Ernst est recruté pour créer le prochain module de la Station spatiale internationale, on peut s’attendre à ce qu’il ait besoin de la chaîne audio à bord pour faire jouer cette cassette à plein volume. Andrew Hume et Whitney Ota, connus pour leur rôle dans Burro, sont réunis à nouveau sous la bannière de Dada Centauri pour produire l’équivalent d’une C60 de sessions spatiales nébuleuses. II oscille entre une ambiance de démarcation cosmique et les battements prémonitoires des quasars, entre les bruits d’ordinateurs et le ronronnement de l’Harmonie des sphères. De temps à autre, un son en boucle ou une expression directement tirée de la bibliothèque pointe le bout de son nez fantomatique. Une emprise stellaire, offerte par l’avant-garde astrale.

Dada Centauri – 2f

Dada Centauri – 2c

New Canadiana :: Various Artists – PIXXX3

Various Artists - PIXX3

Following a sacral network of obscure contours to somewhere in the middle of Calgary and Vancouver (perhaps in some rune-filled terminus), the members of USSR congregate and document themselves. PIXXX3 finds them frozen like statues buried under the ash of some great Pompeii, caught unawares in the midst of some unknown millenarian liturgy, their ritualized poses interlocking through unknown geometries towards a transcendental logic. Hobo Cubes’ bubbling opening overlooks an abyss of tenebrous depths and sonorous chambers, explored by the voices of Aaron Sereda and Josh Fraser. Burro’s pall of desert dissonance collapses into Mongst’s expansive drone. Country and Western offers Teutonic excursions while Cadillac Spring blasts damaged acrid folk. Everything fits. Highly recommended: listen to the whole thing here.

En suivant un réseau sacré de contours obscurs à quelque part au milieu de Calgary et Vancouver (peut-être dans un terminus rempli de runes), les membres d’USSR se rassemblent et se documentent. Avec PIXXX3, on les retrouve immobiles comme les statues enterrées sous les cendres d’un grand Pompeii, surpris au milieu d’une liturgie millénariste mal connue, avec leurs poses ritualisées qui s’imbriquent à travers les géométries inconnues vers une logique transcendantale. L’ouverture bouillonnante de Hobo Cubes donne sur un abîme de fonds ténébreux et de chambres sonores, exploré par les voix d’Aaron Sereda et de Josh Fraser. Le voile de dissonance désert de Burro s’écroule dans le drone étendu de Mongst. Country and Western offre les excursions teutonnes alors que Cadillac Spring fait marcher à fond le folk âcre. Tout marche. Vivement conseillé: écoutez en entier ici.

Hobo Cubes – Lightspeed

Fraser/Sereda – Untitled

Valiska – Storm/Cave

New Canadiana :: Cadillac Spring – Cadillac Spring

Cadillac Spring - Cadillac Spring

The quadrospazzed Tom Whalen (Role Mach, Korean Gut, Haunted Beard, New Vaders, etc.) comes through with yet another one-car pile-up as Cadillac Spring. This damaged pop forms spread throughout this eponymous release from U.S.S.R. are as wide-ranging as the label’s roster, but this cast of freaks spring from the multiple personalities of one bugged-out brain. From mangy Beefheartisms to scorched beach bum guitars, the west coast no wave has washed up another winner.

Le Tom Whalen quadrofrénétique (Role Mach, Korean Gut, Haunted Beard, New Vaders, etc.) nous présente encore un autre carambolage une-voiture en tant que Cadillac Spring. Cette pop endommagée s’étend à travers ce morceau éponyme de U.S.S.R., aussi varié que le domaine de l’étiquette, mais ce gang d’originaux émane des personnalités multiples d’un seul cerveau délirant. Depuis les Beefheartismes crades jusqu’aux guitares brûlées de la plage, un autre succès est rejeté par le no-wave de la côte ouest.

Cadillac Spring – Real Weird

Cadillac Spring – Burnout Warrior

Cadillac Spring – Cadillac Spring

New Canadiana :: Yankee Yankee – Empty Room

USSR co-founder Whitney Ota continues his outernational explorations with this solo cassette of shimmering synth space-outs and voodoo ritual guitars. Blasting through wormholes like the Enterprise captained by Sir Richard Bishop, these sidelong voyages subsequently float and flicker with the infinite sparks of faux fire. The flip opens with a shuddering supernova of stereo (pan) sanctity best heard at a high volume, so grip this tape, flip it on in a solitary space and drift off into the void.

Le cofondateur de USSR, Whitney Ota, continue ses explorations extérnationales avec cette solo cassette des abrutissements de synthé chatoyant et des guitares voodoo rituelles. En voyageant à travers les trous de ver comme l’Enterprise dirigée par Sir Richard Bishop, ces voyages de côté alterne de voler et de vaciller avec les étincelles infinies de feu faux. L’autre face commence avec une supernova gigotante de sainteté (pan) chaîne hi-fi qui est mieux écouté à un volume élevé, alors achetez cette cassette, passe-le dans un espace solitaire, et vagabonde dans le vide.

Yankee Yankee – A Edit

Yankee Yankee – B Edit

Imprint :: Unit Structure Sound Recordings (USSR)

IMPRINT is a new feature on Weird Canada, shining the spotlight on record labels and the minds behind the music. First on the docket is Unit Structure Sound Recordings (USSR), a Calgary and Vancouver-based CD-R/cassette label specializing in the outer limits of avant-rock, free jazz, ambient synth travelers and other left-field sounds. We lined up five questions for founder Whitney Ota, plus a complete discography to date and a few preview tracks from upcoming releases.

Jesse Locke
Managing Editor
Weird Canada / Texture Magazine

Yankee Yankee – Outsiders

Family Studies – Limited Express

Haunted Beard – Video Deathbed


1 :: How did you launch your label and why? C.R.E.A.M.?
Some friends and I have been in various bands for a few years now, which started out as weirdo improv type stuff for the most part. I went to school for recording arts and would record all our jams. The band Natural formed when Carter Gilchrist, Matthew Read and I played together for the first time years ago, which ended up being hours of piercing noise. Sometimes it got weird, starting up almost religious rituals reminiscent of the fantastic Nat Pwe ceremonies as documented by Sublime Frequencies. Check those recordings out if you get a chance.
We started talking about a record label and putting out the Natural jams as a 10CD boxset and the first thing on the label. We wanted to do something different. Eventually, we let that idea go, thinking it was maybe a bit ambitious. Yet we started the label regardless, as a means of releasing our own stuff all under one name, but also as a catalyst for being able to say that a certain piece of work is complete. This is something difficult for all of us to come to grips with. It just made sense that it be a kind of collective, as our circle of friends had most of the necessary skills and tools to be able to make the label work. We are all record nerd types that have the same sorts of values – experimentation and amazing art/packaging. The label is run by: Carter Gilchrist, Matthew Read, Joe Smiglicki, James Nakagawa, Brian Arden and Whitney Ota.
2 :: To date, which of your releases has been: a) the best-seller, b) your favourite and c) the biggest bummer?
I think the Yankee Yankee – Best of the Early Recordings album has been the best seller so far, but it has also been out the longest. Either that or the PIXXX label compilation because its free, but I’m not sure if that counts. We have a few releases scheduled for early 2011 that will no-doubt shatter any sales we’ve seen so far. Our stuff is not always the easiest sale, as it is mostly psych/weird/minimal/droning/spastic/noisy/etc. However, we’ve been really lucky getting a lot of help from great people at record shops, radio stations and zines in the promotional aspects of the label. Also having other friends that run labels, or have put out their share of music have been great resources – so thanks! We’ve been lucky to have so much support so far.
My favourite releases are things that haven’t come out yet. I’ve been getting really excited for the newHaunted Beard which will be coming out in a clear DVD package featuring Ben Jacques’ insane artwork. Also, the new Family Studies album that we recorded at my studio (Canopy Sound Studio) in Calgary is sounding so good! Carter and Matt (from Family Studies) are putting the final touches on it in their studio in Vancouver’s downtown East Side. I’m also trying to find out how much a vinyl release would set us back as I am hoping to do the newest Yankee Yankee album on vinyl, which would be a first for Unit Structure!
So far none of the releases have been a bummer. They’ve all been so much fun to work on. We get so excited any time we have a new release!
3 :: What sets you apart from other labels? Music, art, liner notes, posters, glossy 8.5” x 11” headshots?
I think there are lots of labels doing similar things. I guess the one thing that sets us apart is the music. I’ve always felt that improvisation is a huge part of the label’s sound, yet it’s very difficult to stylize. I feel like improvisation is your most honest feeling coming out of you, and therefore these sounds are us by definition.
We try to package things as interestingly as possible, as packaging has been a big influence in starting up the label. We look up to labels who have set the bar with packaging, Isolated Now Waves, Not Not Fun, Type Records or Stunned Records to name a few – anyone who puts in the extra mile in terms of their artwork. Even re-issue labels like Dust to Digital or countless others.
4 :: Future plans? What can grippers look forward to gripping?
We are going to keep up with the releases. We’ve been putting out almost one a month since we started up (11 releases so far in just over a year) with many more planned. We want to play more shows – maybe even a tour here and there. We’ll see. I’d like to get our stuff into record stores outside of Calgary and Vancouver.
We have so much coming out soon!
– Family Studies – Album title TBA (Recorded at Canopy Sound, unpredictable and surprising, fast ‘n’ bulbous, tight also)
– Dundas – Explorer Series vol 1 & 2 (Two cassettes of field recordings, destroyed upon playback, from serene to harsh without a moment’s notice)
– Yankee Yankee – Album title TBA (Cassette of two side-length synth-based drones featuring some textural guitar work, lose yourself in these)
– Yankee Yankee – Album title TBA (format to be confirmed, but possibly our first vinyl release. 11 tracks of ecstatic drone)
– Various – PIXXX 2 (annual label compilation, included with the first ever Unit Structure art zine. The theme is “Structure”)
– C-130 (sparse electronic beats with some tense sounding layers)
– The Church of Jeffrey Adams – Circus Bukkake (SLAM-BANG-ZOWEE XXX CARTOON ACTION)
Lots of other stuff in early stages as well. Expect releases from Country & Western, The Church of Jeffrey Adams, Natural and maybe a few new bands to the label. Who knows? 2011 has just begun!
5 :: Kim Mitchell vs. Randy Bachman?
I vote Max Webster. The first album was probably the best. Matthew Read (Natural/PoLPOT/Wild & Majestic/Church of Jeffrey Adams/Castle Excellent/Family Studies) says, “Randy Bachman, without a doubt.”

USSR Discography (to date)
USSR00CD::Various Artists – PIXXX(2010, Compact Disc)
USR001CD::Yankee Yankee – Best of the Early Recordings(2010, Compact Disc)
USSR002/003CD::Natural/PoLPOT – 2CD Split Album(2010, Compact Disc)
USSR004CD::Wild & Majestic – Two Lone Swordsmen(2010, Compact Disc)
USSR005CD::Yankee Yankee – Resting Star(2010, Compact Disc)
USSR006CS::The Church of Jeffrey Adams – Dirty Snatch(2010, Cassette)
USSR007CS::The Church of Jeffrey Adams – We Want Your Daughters(2010, Cassette)
USSR008CS::The Church of Jeffrey Adams – 12 Hymns By Gentlemen of Leisure(2011, Cass.)
USSR009CD::Castle Excellent – Silver Salad of the Moon(2010, Compact Disc)
USSR010CD::Family Studies – Life Cycles Volume 1: Sexy Creeper(2010, Compact Disc)
USSR011CD::Family Studies – Life Cycles Volume 2: Density Master(2010, Compact Disc)
USSR012CD::Haunted Beard – Video Deathbed(2011, Compact Disc)
USSR013CD::Family Studies – Life Cycles Volume 3: Torch of Heuristics(2011, Compact Disc)

Du pas lourd discographique de Jesse Locke:
IMPRINT est une nouvelle présentation sur Weird Canada. Faisant briller les feux du projecteur sur les labels d’enregistrement et les esprits derrière la musique. En premier sur l’étiquette se trouve Unit Structure Sound Recordings (USSR), un label de CD-R/cassette de Calgary et Vancouver se spécialisant dans les limites externes de l’avant rock, le jazz libre, les voyageurs de synth ambiante et d’autres sons du champ de gauche. Nous avons aligné cinq questions pour la fondatrice, Whitney Ota, plus une discographie complète à jour et quelques aperçus de pistes des sorties qui arrivent.

Jesse Locke
Éditeur en chef
Weird Canada / Texture Magazine
weirdcanada.com / texturemagazine.ca/wordpress

Yankee Yankee – Outsiders

Family Studies – Limited Express

Haunted Beard – Video Deathbed


1:: Comment avez-vous lancé votre label et pourquoi? C.R.E.A.M.?
Quelques amis et moi-même avons été dans plusieurs groupes pour quelques années maintenant, lesquels avaient commencé comme du type d’impro bizarre truc pour la majorité. Je suis allé à l’école pour enregistrer des arts et j’enregistrais tout nos jams. Le groupe Natural s’est formé quand Carter Gilchrist, Matthiew Read et moi jouions ensembles pour la première fois, il y a de cela des années, ce qui ce termina en des heures de bruits perçants. Parfois, ça devenait bizarre, commençant presque comme des rituels religieux rappelant les fantastiques cérémonies de Nat Pwe documentées par Sublime Frequencies. Allez voir ces enregistrements si vous en avez la chance. Nous avons commencé à parler d’un label d’enregistrement et publié les jams de Natural sous forme d’un coffret de 10CD et la première chose sur le label. Nous voulions faire quelque chose de différent. Éventuellement, nous avons laissé aller cette idée, pensant que c’était peut-être un peu ambitieux. Toutefois, nous avons commencé le label malgré tout, comme moyen de faire sortir nos propre trucs, tous sous un nom, mais aussi comme un déclencheur pour être capable de dire qu’une certaine partie du travail était complète. C’est quelque chose de difficile pour nous tous de venir à bout de faire ça. Ça faisait juste du sens que ce soit un genre de collectif, alors que notre cercle d’amis avait la plupart des capacités et outils nécessaires pour être capable de faire fonctionner le label. Nous sommes tous des types d’intello d’enregistrement qui ont le même genre de valeurs—l’expérimentation et un art/ enveloppage superbe. Le label est dirigé par : Carter Gilchrist, Matthew Read, Joe Smiglicki, James Nakagawa, Brian Arden et Whitney Ota.
2:: Jusqu’à maintenant, laquelle de vos sorties a été: a) la meilleure vente b) votre préférée et c) la plus grosse déception?
Je pense que Yankee Yankee—le meilleur album des Early Recordings a été la meilleurs vente jusqu’à maintenant, mais c’est aussi celui qui a été sorti le plus longtemps. C’est soit ça ou le label PIXXX de compilation parce que c’est gratuit, mais je ne suis pas certain que ça compte. Nous avons quelques sorties de prévues pour début 2011 qui vont sans aucun doute fracasser toutes ventes que nous avons vues jusqu’à maintenant. Notre truc n’est pas toujours le plus facile à vendre, comme c’est majoritairement du psych/bizarre/bourdonnant/spasmodique/bruyant/ etc. Cependant, nous avons été très chanceux d’avoir beaucoup d’aide de gens super dans les magasins d’enregistrement, les stations radio et les magazines dans l’aspect promotionnel du label. Aussi, avoir beaucoup d’autres amis qui font des labels, ou ont publié leur part de musique furent de grandes ressources—alors merci! Nous avons été chanceux d’avoir tellement de support jusqu’à maintenant. Mes sorties préférées sont des choses qui n’ont pas encore sorties. J’ai été vraiment excité pour le nouveau Haunted Beard lequel va sortir dans un clair emballage de DVD présentant l’œuvre folle de Ben Jacques. Aussi, le nouvel album de Family Studies que nous avons enregistré dans mon studio (Canopy Sound Studio) à Calgary sonne vraiment bien! Carter et Matt (de Family Studies) font des touches finales sur celui-ci dans leur studio au centre-ville East Side de Vancouver. J’essais aussi de trouver à quel point une sortie de vinyle nous replacerait comme j’espère faire avec le nouvel album de Yankee Yankee sur vinyle, lequel serait une première pour Unit Structure! Jusqu’à maintenant, aucune des sorties fu tune déception. Elles ont toutes été tellement amusante à faire. Nous devenons si excités à toutes les fois que nous avons une nouvelle mise en vente!
3 :: Qu’est-ce qui vous différencie des autres labels? De la musique, de l’art, des livrets, des affiches, de reluisant 8.5’’ x 11’’ et des photos?
Je pense qu’il y a beaucoup de labels qui font des choses semblables, Je présume que la chose qui nous différencie c’est la musique. J’ai toujours senti que l’improvisation est une grosse partie du son du label, mais c’est encore très difficile à styler. Je sens que l’improvisation est votre sentiment le plus honnête sortant de vous et dans ce cas, ces sons sont nous par définition. Nous essayons d’emballer les choses de façon autant intéressante que possible, comme l’emballage a été une grosse influence pour commencer le label. Nous avons du respect pour les labels qui ont placé la barre pour l’emballage, Isolated Now Waves, Not Not Fun, Type Records or Stunned Records pour en nommer quelques uns—n’importe qui, qui fait les kilomètres d’extra en termes de leur œuvre. Même les labels re-publiés comme Dust to Digital et d’innombrables autres.
4 :: Des plans futurs? Qu’est-ce que les saisisseurs peuvent avoir hâte de saisir?
Nous allons maintenir les sorties. Nous avons en avons presque sortie une par mois depuis que nous avons commencé (11 sorties jusqu’à maintenant en simplement une année) avec beaucoup plus de planifiées. Nous voulons faire plus de spectacles—peut-être même une tournée ici et là. Nous verrons. J’aimerais placé nos trucs dans les magasins d’enregistrements hors de Calgary et Vancouver.
Nous avons tellement de chose qui s’en viennent bientôt!
– Family Studies – Titre de l’album TBA ( Enregistré à Canopy Sound, imprévisible et surprenant, vite et bulbeux, serré aussi)
– Dundas – Explorer Series vol 1 & 2 (Deux cassettes d’enregistrements de champ, détruits sur des re-lectures, de serein à dure sans préavis)
– Yankee Yankee – Album title TBA (Cassette de deux côtés de longueur de drones basés sur des synth présentant quelconque travail de guitar texture, perdez-vous dans ceux-là.)
– Yankee Yankee – Album title TBA (format à être confirmé, mais possiblement notre première sortie en vinyle. 11 pistes debourdonnement ecstatiques. )
– Various – PIXXX 2 (Compilation de label annuel, inclus avec le tout premier magazine d’Art de Unit Structure)
– C-130 (de rare battements électroniques avec quelques couches à l’air tendues.)
– The Church of Jeffrey Adams – Circus Bukkake (SLAM-BANG-ZOWEE XXX CARTOON ACTION)
Lots of other stuff in early stages as well. Expect releases from Country & Western, The Church of Jeffrey Adams, Natural and maybe a few new bands to the label. Who knows? 2011 has just begun!
Un tapon d’autres trucs dans les premières étapes aussi. Attendez vous à des sorties de Country et Western, The Church, Jeffrey Adams, Natural et peut-être quelques nouveaux groupes au label. Qui sait? 2011 vient juste de commencé!
5 :: Kim Mitchell vs. Randy Bachman?
Je vote Max Webster. Le premier album était probablement le meilleur. Matthew Read (Natural/PoLPOT/Wild & Majestic/Church of Jeffrey Adams/Castle Excellent/Family Studies) sit: ‘’Randy Bachman sans aucun doute.’’

USSR Discography (jusqu’à maintenant)
USSR00CD::Various Artists – PIXXX(2010, Compact Disc)
USR001CD::Yankee Yankee – Best of the Early Recordings(2010, Compact Disc)
USSR002/003CD::Natural/PoLPOT – 2CD Split Album(2010, Compact Disc)
USSR004CD::Wild & Majestic – Two Lone Swordsmen(2010, Compact Disc)
USSR005CD::Yankee Yankee – Resting Star(2010, Compact Disc)
USSR006CS::The Church of Jeffrey Adams – Dirty Snatch(2010, Cassette)
USSR007CS::The Church of Jeffrey Adams – We Want Your Daughters(2010, Cassette)
USSR008CS::The Church of Jeffrey Adams – 12 Hymns By Gentlemen of Leisure(2011, Cass.)
USSR009CD::Castle Excellent – Silver Salad of the Moon(2010, Compact Disc)
USSR010CD::Family Studies – Life Cycles Volume 1: Sexy Creeper(2010, Compact Disc)
USSR011CD::Family Studies – Life Cycles Volume 2: Density Master(2010, Compact Disc)
USSR012CD::Haunted Beard – Video Deathbed(2011, Compact Disc)
USSR013CD::Family Studies – Life Cycles Volume 3: Torch of Heuristics(2011, Compact Disc)