Tag: sci-fi

New Canadiana :: Kara-Lis Coverdale – Aftertouches

Kara-Lis_Coverdale2.jpg

A forgotten absence becomes present as a trace, an impression, an “aftertouch.” Kara-Lis Coverdale glimpses this unknowable truth as she leads us along a trail of evocative signifiers on her latest release for Sacred Phrases. Processing the baroque through synthetic constructions of choral affectivity, she delves the listener into a wormhole perpetually arriving at its present. A new futurity enters the horizon, viscerality in mechanized form. The ghost in the machine was never a delusion.

Une absence oubliée se présente sous forme de trace, d’impression, d’aftertouch. Kara-Lis Coverdale laisse entrevoir cette vérité inexplicable alors qu’elle nous guide le long d’une traînée de signifiants évocateurs dans son tout dernier opus lancé sous le label Sacred Phrases. Convertissant le baroque à travers des constructions synthétiques de chœurs affectifs, la musicienne plonge l’auditeur dans un trou de ver qui revient sans cesse à son présent. Un nouvel avenir point à l’horizon, une viscéralité sous forme mécanisée. Le cheval dans la locomotive n’a jamais été une désillusion.

Kara-Lis Coverdale – Touch Me & Die

Kara-Lis Coverdale – Splash 144

New Canadiana :: Houtitoutah – Francis

Weird_Canada-Houtitoutah-Francis

When Montreal becomes a tropical city, yes it’s possible! You can slowly feel your body melt. Before you lose all your senses, have a drink with refreshing Francis. Dance like crazy with Martin, sing along with Jym. Exorcise your body with this frenetic, erratic rhythm that transports your soul – sometimes to the middle of a jungle populated with spirits, sometimes to the empty space ahead of us. It’s time to discover Houtitoutah, the best soundtrack for your next sci-fi movie. Don’t forget the popcorn!

Lorsque Montréal se fait ville tropicale (oui, c’est possible!), vous pouvez lentement sentir votre corps fondre. Avant de perdre tous vos sens, prenez un verre avec le rafraîchissant Francis. Dansez comme des fous en compagnie de Martin, chantez avec Jym. Exorcisez votre corps avec ce rythme erratique et frénétique qui transporte l’âme, parfois au milieu d’une jungle peuplée par des esprits, parfois vers le vide qui nous attend. C’est le temps de découvrir Houtitoutah, la meilleure trame sonore pour accompagner votre prochain film de science-fiction. N’oubliez pas le popcorn!

Houtitoutah – Martin

Houtitoutah – Coquillon

New Canadiana :: Bong Sample – Midnight Oscillations

WeirdCanada-BongSample-MidnightOscillations

Here’s a soundtrack to a film that only exists in a man’s mind. Horrifically warm synth scores, channel sweeps like feathers on skin. Amid the slow freneticism and sonorous repetition, your answer(s) await amidst proprioceptive electrocution. Are we always running from something, even if we’re not moving?

Voici la bande-son d’un film qui n’existe que dans l’esprit d’un homme. De fiévreuses partitions de synthé, un balayage des canaux comme des plumes sur la peau. Parmi la frénésie tranquille et la répétition sonore, votre (ou vos) réponse(s) vous attend(ent) dans l’électrocution proprioceptive. Sommes-nous toujours en train de nous enfuir, même si nous sommes immobiles?

Bong Sample – Midnight Oscillations

Bong Sample – Clockwatcher

New Canadiana :: Ando Laj – Miriam Transmissions

Weird_Canada-Ando_Laj-Miriam_Transmission-gifAndo_Laj_Cover-1-thumb

The little green man gets ready for work. He hates his boss, but he’s too scared to quit. What would he do for money? There’s a voicemail blinking patiently from his mother. He deletes it. He doesn’t remember the last time he felt happy. He doesn’t remember the last time he felt hungry.

He slips a piece of cold fish from the icebox. It drops onto the dirty white tile of the kitchen floor. He sighs deeply and scrapes up the jellied meat with a tarnished butterknife engraved with the initials of an old lover . She probably wouldn’t recognize him now.

Le petit homme vert se prépare pour le travail. Il déteste son patron, mais sa peur l’empêche d’abandonner. Que ferait-il sans argent? Il y a un message vocal de sa mère qui clignote patiemment. Il l’efface. Il ne se souvient pas la dernière fois où il s’est senti heureux. Il ne se souvient pas la dernière fois qu’il s’est senti affamé.

Il sort un morceau de poisson froid du frigo. Le poisson tombe sur la tuile blanche et sale du plancher de la cuisine. Il soupire profondément et gratte la chaire gelée avec un couteau à beurre terni, gravée avec les initiales d’un amant ancien. Elle ne le reconnaitrait surement pas maintenant.

Ando Laj – Croyance Fausse

Ando Laj – Midnight Order

New Canadiana :: Monroeville Music Centre – Generic Product

Delia Derbyshire, swingin’ Sesame Street segments and the Life Aquatic soundtrack all spring to mind when submerging in the submarine sci-fi of the MMC. Calgary’s Craig Storm (also a member of weirdo rippers The Gooeys and The Wet Pinky Swear) is the wizard of ooze behind these bleep bloopy miniatures, collected on CD from Amdiscs and ultra-limited CS — mine is number 4/10 — from ‘vanity’ label Watchtower B.A.T.S. Jive to the synth squelch, drop some science and get down with your bald self.

Delia Derbyshire, les entraînants morceaux de Sesame Street et la bande sonore de Life Aquatic nous viennent tous à l’esprit quand on plonge dans la sci-fi sous-marine du MMC. Craig Storm de Calgary (aussi un membre des déchirants bizarroïdes The Gooeys et The Wet Pinky Swear) est le sorcier de vase derrière ces miniatures de bip et bloop, collectés sur CD venant d’Amdiscs et du ultra limité CS – le mien est le numéro 4/10 – venant de l’étiquette ‘vanité’ Watchtower B.A.T.S. Jive à la succion de synth, laissez tomber un peu de science et descendez avec votre vous chauve.


Monroeville Music Centre – A003


Monroeville Music Centre – B003


Monroeville Music Centre – B005