Tag: nick smith

New Canadiana :: Kieran Blake – Cloud None

Weird_Canada-Kieran_Blake_-_Cloud_None

We all know the feeling: when the attempt to attain a goal becomes an unbearable weight, when love itself curdles and becomes odious. Montreal’s Kieran Blake has been writing about this for years, and now we get his most decadent articulation of that. Rich grand piano waltz abreast Rn’B inspired 909s, with that familiar falsetto over it all. Set adrift in the furious fifties, cresting the mammoth waves and immediately being pulled down by the undertow. It’s a nocturnal thing that we listen to, best suited to small-spaces dimly lit.

Nous savons tous le sentiment : lorsque la tentative d’atteindre un objectif devient un poids insupportable, quand l’amour se caille et devient odieuse. Provenant de Montréal, Kieran Blake écrit sur ce sujet depuis des années, et maintenant on peut entendre son articulation la plus décadente sur ce sujet. Valses somptueuses de courant Rn’B inspiré 909, avec sa voix de fausset familier encerclant le tout. À la dérive dans les années 50 hurlant , balayant la crête des vagues gigantesques et tiré immédiatement par le ressac. On écoute une chose nocturne, mieux adapté aux petits espaces faiblement éclairés.

Kieran Blake – Lately

Kieran Blake – Pedestal

New Canadiana :: Xarah Dion – Le Mal Necessaire

Weird_Canada-Xarah_Dion-Le_Mal_Necessaire

Xarah Dion returns with a bilingual tour de force of the synthesized sonorities, fusing the different elements heard on Nouveau Zodiaque and the more ambient textures of Les momies dans les pins. While swirly vortices drag you down to an aqueous state, mixing your brain particles with the undercurrent felt but not seen, the visceral Klang draws you in and stays you. No need to bring dancing shoes, you can just lie down in it and catch the wash of it all. L’asphalte chaude is a place to melt your mind into a buttery ooze.

Xarah Dion revient avec un tour de force bilingue de sonorités synthétisées – mélangeant les différents éléments entendus sur Nouveau Zodiaque avec les textures plus ambiantes de Les momies dans les pins. Alors que des vortex nous font tourbillonner jusqu’au fond en un état aqueux, les particules de notre cerveau mêlées aux sensations du courant sous-marin invisible, le Klang viscéral nous attire pour nous y loger. Pas besoin de pratiquer ses pas de danse, on peut juste s’étendre dedans pour se laisser bercer par les remous. L’asphalte chaude : l’endroit pour faire fondre son esprit en une flaque onctueuse.


Xarah Dion – XXX


Xarah Dion – L’asphalte chaude

New Canadiana :: Ames Sanglantes – Defects of a Crystal Lattice

Weird_Canada-Ames_Sanglante-Defects_of_a_Crystal_Lattice

It’s a heavy slice of pitch-black material, the stuff that supports us through inter-relatedness. The mass and viscosity of which takes time to apprehend, and further study to understand it’s irregularities. Defects of a Crystal Lattice tells us to look closely and then ever closer at the things things are made of. We can always separate the bottom-most layer and uncover the next underworld, bubbling and cognate.

C’est une matière lourde noire comme du goudron; un truc pour nous soutenir à travers l’ interrelationnalité. Il faut du temps pour appréhender sa masse et sa viscosité, et encore bien des études pour comprendre ses irrégularités. Defects of a Crystal Lattice nous invite à regarder de près, de toujours plus près, les choses qui composent les choses. Et chaque fois, on peut séparer la dernière couche pour découvrir un nouvel enfer bouillonnant et analogue.

TRACKNAME

Âmes Sanglantes – Defects of a Crystal Lattice

Âmes Sanglantes – Presence of Impurities

Video :: Odonis Odonis – Angus Mountain

Weird_Canada-Odonis_Odonis-Angus_Mountain-Video_Capture

Jesse Yules makes the static dynamic. A three-part play of dualities: arching our relationships with ourselves, others and nature. Leave your kaleidoscope at home and follow the movements of these folded paintings as we climb the mountain.

Jesse Yules rend le statique dynamique, une pièce de thèâtre en trois parties remplie de dualités: traçant nos relations avec nous-mêmes, avec les autres et avec la nature. Laissez votre kaléidoscope à la maison et suivez les mouvements de ces peintures pliées en grimpant la montagne.

New Canadiana :: Solvent – New Ways: Music from the documentary I Dream of Wires

Weird_Canada-Solvent-New_Ways

I Dream of Wires connects your guzintas to the history and current state of modular synthesis. Solvent’s Jason Amm has created the soundtrack, a gurgling-and-sputtering showcase of the synthesized diaspora in its sequenced and modulated forms. Hooked-On melodies share the upper-spectrum with white noise clouds, while the ping-pong motorik of bass and VCBeats provide the infinite-possibility landscape. Basking in a transistor sun with a bucket of patch cables on the wavetable never sounded so good.

I Dream of Wires connecte vos appareils à l’histoire et à l’état actuel de la synthèse modulaire. Jason Amm de Solvent a crée une bande-son, une diaspora synthétique présentée sous forme de séquences modulées. Des mélodies accrocheuses se partagent le paysage avec des nuages de bruits de fond, alors que le motorik rebondissant de la basse et des VCBeats fournit un arrière-plan aux possibilités infinies. Se prélasser sous un soleil-transistor avec un seau de câbles à nos côtés ne nous a jamais semblé aussi attirant.


Solvent – Themogene (I Dream of Wires Theme)


Solvent – Pattern Recognition

New Canadiana :: Silver Dapple – I Hate My Birthday

Silver Dapple - I Hate My Birthday

That sweater you wear was once a plant fiber or an animal’s dead cells reorganized as wool or recycled bottle caps, transformed and dyed and pre-washed and pre-shrunk and now it’s your favourite (we like it too). It hugs and drapes in just the nicest way, it really suits the wearer. The point is harnessing those dirty tones yields a very comforting feeling. With silence you could be anywhere but with the fuzzy wall you know exactly where you’re not.

Ce chandail que vous portez était autrefois la fibre d’une plante ou les cellules mortes d’un animal, réorganisées en laine ou en bouchons de bouteilles recyclés, transformées et colorées et lavées et rétrécies, et c’est maintenant votre préféré (nous l’aimons aussi). Il moule et drape votre corps parfaitement, et il convient vraiment à la personne qui le porte. En fait, la maîtrise de ces tonalités sales a un effet rassurant Avec le silence vous pouvez vous trouvez n’importe où, mais avec le mur fuzzy vous savez exactement où vous n’êtes pas.


Silver Dapple – Menteuse


Silver Dapple – 74

Ex Libris :: Michael Trussler – A Homemade Life

Michael Trussler - A Homemade LifeMichael Trussler - A Homemade Life

A Homemade Life is a set of 12 mnemonic “photo poems” assembled any way you want to create meaning and stimulate memories out of this free association. The photographs are half-staged and half-improvised (homemade), and are assembled with the poems into a sequence (life). This reflects on the mutability of memory and perception, how seemingly idiosyncratic events can be eerily universal, and also acts as an existential query. I see a dinosaur in that cloud, some people just see a cloud. But also, behind it all are the stars, far-away-barely-perceptible galaxies, and an untold amount of people looking back us and wondering the same thing, seeing how they stack up.

A Homemade Life est un ensemble de 12 « photo-poèmes » mnémoniques qu’on peut assembler de la façon qu’on veut pour en soutirer un sens. Cette association libre nous permet même de l’utiliser pour remuer notre mémoire. Les photos sont à moitié organisées et à moitié improvisées (faites maison), et peuvent être assemblées en une séquence en conjonction avec les poèmes, ce qui leur donne vie. Ces images, en plus de susciter des questions existentielles, font contempler et réfléchir à la mutabilité de la mémoire et de la perception, et à l’étrange universalité des évènements, qui peuvent sembler idiosyncrasiques. Je peux voir un dinosaure se former dans les nuages, tandis que d’autres ne voient qu’un nuage, mais dirigent leur regard plus loin encore et trouvent les étoiles et les galaxies, qui sont à peine perceptibles tellement elles sont lointaines, ainsi qu’une quantité innombrable de gens qui nous relancent, qui pensent à la même chose, en se questionnant sur leur position dans l’univers.

Michael Trussler - A Homemade LifeMichael Trussler - A Homemade Life

New Canadiana :: Archery Guild – Manitòk

Archery_Guild_front-web

Dream sequences hint at things hidden and mythical from our collective memories, experiences that we can all understand even if they’re hard to explain. Michael Cota is adept at allegory, able to coax meaning from the music and texts on this album. What this means is that Manitòk’s oblique narrative is fully realized and succinctly fleshed out by his multi-tasking band mates. Like the guiding northern star of a boreal night, these sound-stories remain a beacon for campfire vigils. An Algonquin homeric epic-in-miniature, well worth a spin while on your settee.

Les séquences de rêves font allusion aux choses cachées et mythiques de nos mémoires collectives, des expériences que nous pouvons tous comprendre malgré le fait qu’elles soient difficiles à expliquer. Michael Cota est un adepte des allégories et capable d’amadouer une signification par la musique et les textes de cet album. Cela veut dire que la narration oblique de Manitòk est tout à fait accomplie et étoffée de manière concise par ses copains de groupe qui font plusieurs choses à la fois. Tout comme l’étoile du Nord qui guide dans la nuit d’une aurore boréale, ces histoires en sons restent le signal pour les veilles de feu de camp. Un Algonquin homérique, grandiose en miniature, qui vaut bien la peine d’être écouté sur votre canapé.

Archery Guild – Blood Comfort

Archery Guild – Meadow

New Canadiana :: John Ward’s Electric Séance – Vol. 1

John Ward's Electric Séance - Vol. 1

John Ward’s presence can be felt all around. His graphic design dots the digital landscape, his posters adorn Montréal’s concert halls and streetlamps, and his music is/will soon be playing in your waking and dreaming brain. These are songs that reflect the big city environments most of us live in, where urban decay is a background to tender sweet nothings, and daylight reveries double as conscious nightmares. It’s the neon glow of the 24-hour corner store where you buy Zappa Snax and Beach Boy brownies. Hungry freaks, Daddy!

On ressent la présence de John Ward partout. Ses designs graphiques parsèment le paysage numérique, ses posters ornent les salles de spectacles et les lampadaires de Montréal, et sa musique joue/jouera bientôt dans votre tête, que vous soyez éveillé ou endormi. Ce sont des chansons qui reflètent la grande ville dans laquelle la plupart d’entre nous vivent, où les mots tendres ont pour arrière-plan le pourrissement urbain et où les rêves éveillés sont cauchemardesques. C’est l’éclat des néons du dépanneur où vous achetez des collations Zappa et des brownies Beach Boy. Vous avez faim?


John Ward’s Electric Séance – Old Hag


John Ward’s Electric Séance – Psychotronic Techniques

New Canadiana :: Mesa Luna – Shutting Down b/w Get Going

Mesa Luna - Shutting Down

The Mesa Luna is a now defunct Vancouver salsathèque/weekday all-ages venue, which was the cradle for many up and coming show-goers. “Shutting Down” is a pan-temporal ode to everything about the place (sans the hardcore edge), where the now empty dancehall drips with reverb, echoes of previous drum thuds, and spectral figures socializing in and out of the mist. Kinda like the devotional/self-deprecating feelings we get when fledgling relationships are started then left to fizzle. This is another one of Kingfisher Bluez’ excellent sonic slates of sunshower pop, those weird/fun moments when everything and nothing become the same amount.

The Mesa Luna est un ancien club de salsa et lieu qui accueillait des gens de tous âges pendant la semaine, en plus de servir de berceau pour de nombreux nouveaux spectateurs. « Shutting Down » est une ode intemporelle à tout ce qui touche l’endroit (sans le côté hardcore), à cette salle de danse vide qui transpire maintenant la réverbération, les échos des bruits sourds de batterie disparus et les silhouettes spectrales socialisant en se déplaçant dans un brouillard. Un peu comme les sentiments de dévotion/d’autodénigrement d’un début de relation qui se termine. Voici un autre excellent tableau de sons pop de pluie sous le soleil par Kingfisher Bluez, ces moments étranges/divertissants où tout et rien deviennent égaux.


Mesa Luna – Shutting Down