Tag: josh silver

New Canadiana :: Tax Haven – H&M Interior

Weird_Canada-Tax_Haven-HM_Interior.jpg

Frenetic movement breaks through melody, forming a pathway of rhythmic content. For net *cum* vim, one too breaks the rig; home led you from a no-go path away. Free improv ends ever-around repos of light and any a polyrhythm in order. **W**here **h**ectic** i**nfiltration **p**ierces a **k**it **i**n **s**umptuous **s**ets of **e**rratic **r**est, one may **f**ind **a** **t**otal **h**ospice **e**ver **r**ustic, **s**urging.

Note: This text utilizes textual constraint and wordplay as a means of extending the text into the music’s pattern; interwoven rhythms and melodies become reorganized constrained text.

Un mouvement frénétique démolit la mélodie pour former une voie de contenu rythmique. Pour le net-entrain, on brise également le matos; la maison t’a mené d’une voie interdite au loin. L’impro libre met fin à un réceptacle de lumière omniprésent et toute polyrythmie ordonnée. **W**ow, l’**h**ectique **i**nfiltration **p**erce un **k**it pour **i**soler de **s**omptueux **s**ets d’**e**rratique **r**epos, on peut **f**aire la découverte d’un **a**gréable et **t**otal **h**ospice **e**n constante **r**usticité **s**’abattre.

Note : Ce texte utilise des contraintes textuelles et des jeux de mots afin de prolonger le texte dans la disposition de la musique ; les rythmes et les mélodies entrelacés sont réorganisés en texte contraint.

Tax Haven – Go Athletic Stay Fashion

Tax Haven – Trend

New Canadiana :: BABEL – ZWERM

Weird_Canada-Babel-ZWERM

There are no straight edges on Jupiter. Rhythm is broken into curving arabesques, resonating concentric circles into the cosmic void. Singular sounds interact over fluid ostinatoes – receding into background radiation in a prepared experiment. The instrument is bent into the music, layered and moulded through physical and ethereal alteration. The listener ascends into a frenzy of interplanetary messages emanating from a distance.

Il n’y a aucune ligne droite sur Jupiter. Le rythme se brise en arabesques, résonnant en cercles concentriques vers le vide cosmique. Les sons isolés interagissent sur de fluides ostinatos, l’expérience préméditée les réduisant à des radiations d’arrière-plan. L’instrument est courbé vers la musique; étagé puis moulé par des transformations physiques et éthérées. L’auditeur s’élève vers une frénésie de messages interplanétaires émanant du lointain.


BABEL – ZWERM.01


BABEL – ZWERM.05

New Canadiana :: Hobo Cubes – The Vision

Weird_Canada-Hobo_Cubes-The_Vision-web

The standard puzzle is made up of a regularized series of pieces. Each piece severed from its greater system takes on a life of its own: a sail fragment becomes a patch of cloudy sky or a ship’s mast is mistaken for a window frame. The undulating drones of The Vision construct an assemblage of puzzle pieces, slicing up jazz solos and excess takes to be recombined and morphed. Here a saxophone becomes a sweeping wave of sound and a drum section becomes a mountainous accent breaking through the formal drone-zone patina.

Un casse-tête se compose généralement d’une série de pièces de base. Chaque pièce séparée de l’ensemble devient une forme de vie autonome : un fragment de voile peut devenir une parcelle d’un ciel nuageux, ou le mat d’un navire être pris pour le cadre d’une fenêtre. Le drone ondulant de The Vision assemble les pièces d’un casse-tête, sectionnant des solos de jazz pour en refondre/métamorphoser les excès. Ici, un saxophone devient une vague de son déferlante, une batterie, un accent colossal défonçant la surface de la drone-zone.

Hobo Cubes – [Side A Excerpt]

New Canadiana :: Dories // Telstar Drugs – Split

Weird_Canada-Dores_Telstar_Drugs-Split

Side one. An energy from the beginning that wastes no time building up. The in media res of the Dories draws you in immediately. Concealing and revealing a series of tempo modulations; running then walking then running again. Instrumentation weaved into careful flows, melodic lines evolving through iterations.

Side two. A total rhythm pervades Telstar Drugs’ exercise in instrumental weaving. Guitar riffing ceases to ornament the music, but becomes a partner to the drums: another layer of beat meaning. Each instrument’s frenetic movement is grounded by the central vocal, outside the structure but at once central. If the Dories create music of evolutionary motives, then Telstar Drugs are its antithesis, creating a motive that evolves within itself.

Côté A. Une énergie qui dès le début s’accumule sans perdre de temps. L’In medias res des Dories vous accroche immédiatement, dissimulant d’abord puis révélant une série de modulations de tempo; d’abord au pas de course, puis en marchant, puis accélérant le pas encore une fois. Une instrumentation qui forme des flux travaillés, avec des lignes mélodiques qui évoluent avec chaque itération.

Côté B. Un rythme total se répand dans l’exercice de tissage instrumental de Telstar Drugs. Les riffs de guitare cessent d’agrémenter la musique pour aller s’agencer à la batterie, ajoutant une autre épaisseur au sens du beat. Les mouvements frénétiques de chaque instrument sont maintenus en place par un chant qui est à la fois central et hors structure. Si les Dories créent une musique à but évolutionnaire, Telsar Drugs est alors leur antithèse, créant un but qui évolue au sein de lui-même.


Dories – Small Circles


Telstar Drugs – Saline

New Canadiana :: Modo Koagon // Fecal Mutilation – Wabi Sabi

Weird_Canada-Modo_Koagon-Fecal_Mutilation-Wabi_Sabi

You’re sitting down watching the cartoons: Wile E. Coyote attempts to trap the Roadrunner hoisting a one tonne anvil on a rope. The Roadrunner avoids this trap and the anvil falls directly onto the coyote. He then explodes into patterns of static and analog glitched video as colours dance and flash. The swirling fuzz fills the room wrapping your body in sculpted surfaces, each facet carrying texture, weight and presence.

Tu es assis, en train d’écouter des dessins animés : Coyote essaye d’attraper Bip Bip en hissant une enclume d’une tonne avec une corde. Bip Bip évite le piège et l’enclume tombe directement sur le coyote, qui explose en motifs de statique et de vidéo analogique boguée, les couleurs dansant en clignotant. Le fuzz tourbillonnant remplit la pièce, enveloppant ton corps de surfaces sculptées, chaque facette ayant une texture, une présence et un poids propre.


Modo Koagon // Fecal Mutilation – Saturday 1


Modo Koagon // Fecal Mutilation – Transcience

New Canadiana :: Telstar Drugs – Weather Underground

Weird_Canada-Telstar_Drugs-The_Weather_Underground

Under the weather: raindrops streak down the window, beginning as parallel lines then intertwining, agglomerating and sometimes playfully skipping over each other. Slow welling vibrations play off arrhythmic free tones, one after the other, navigating between extended emergent phenomena. One moment, the fluctuating surface of rain. The next, an explosion of lightning as wind picks up in a flurry of leaves on a sunny day. Moments of order decay into disorder while, elsewhere, new orders are aggregated in a constant shuffle.

Un temps maussade. Les gouttes de pluie descendent le long de la fenêtre; elles commencent en lignes parallèles pour ensuite s’entremêler, s’agglomérer, et parfois sauter les unes sur les autres de façon espiègle. De lentes vibrations jaillissantes jouent des tonalités arythmiques les unes après les autres; elles naviguent entre des phénomènes émergents. Un instant, c’est la surface fluctuante de la pluie, l’instant d’après, une explosion d’éclairs alors qu’une bourrasque se déchaîne dans les feuilles d’un jour ensoleillé. Des moments ordonnés se décomposent en un désordre pendant qu’ailleurs, de nouveaux ordres sont rassemblés dans un mélange continuel.


Telstar Drugs – Endless Straight


Telstar Drugs – Weather Underground

New Canadiana :: Animal Faces – Half Asleep

Animal Faces - Half Asleep

Darkness. Absolute black clouds your vision and a humming begins; low at first then higher and louder. The thumping beat begins pulsing in the back of your head, making its way as a diffuse grey on the horizon. Then melody. Flowing between your ears in simple intertwining lines, as a landscape forms, iridescent in withheld time. A voice swirls throughout, sparse and powerful: molding the landscape, the darkness as clay. The voice activates its surroundings and is in turn activated by them in a methodical dance, blurring back into the darkness.

L’obscurité. Le noir absolu trouble ta vision, puis un bourdonnement se fait entendre; faible pour commencer, puis plus haut et plus fort. Le rythme lancinant se met à pulser au fond de ta tête, se frayant un chemin en un gris diffus sur l’horizon. Ensuite, la mélodie. Elle s’écoule entre tes oreilles comme des lignes simples entrelacées pendant qu’un paysage prend forme, iridescent dans le temps retenu. Une voix, rare et puissante, tournoie dans la totalité, modelant le paysage et l’obscurité comme de l’argile. La voix active ses alentours et ceux-ci l’activent ensuite dans une danse méthodique, brouillant le noir dans l’obscurité.


Animal Faces – Half Asleep


Animal Faces – Losing Speed

New Canadiana :: She Divides – Gold EP

She Divides - Gold EPShe Divides - Gold EP

Silken veils blow inside a cavernous concrete room, revealing and denying in calculated curves. A voice, melted chocolate in viscosity, wafts through, drawing you into the fabric maze of reverbed guitar. Mono synth cuts through, afternoon light obscured by buildings, playfully jumping from window to window. The cityscape of mathematical rhythm remains distant but clear through the layer. The music of She Divides is an imaginary place of mystery and surprise hidden from the eye.

Des voiles soyeux soufflent dans une pièce de béton caverneuse, se révélant et s’opposant dans des courbes délibérées. Une voix qui a la consistance du chocolat fondu flotte, vous attirant dans le labyrinthe tissé par les réverbérations de la guitare. Le synthétiseur se fait entendre alors que les édifices dissimulent la lumière de l’après-midi qui passe ludiquement d’une fenêtre à l’autre. Le paysage urbain de rythmes mathématiques demeure distant, mais se fait toujours entendre clairement. La musique de She Divides est un lieu imaginaire de surprises et de mystères cachés.


She Divides – Revenir


She Divides – Gold

Video :: Coach Longlegs – “All You Have To Do is Try”

Coach Longlegs - All You Have To Do is Try

Snippets of footage contain more than documentation: emotion, morphing in view with only the music as underlying constant. The feel-good vibes break through formal difference; we are one united community. Diversity becomes unifier and disorientation becomes narrative as each scene gains a significance of its own.

Des séquences de films contiennent plus que de la documentation : de l’émotion, se matérialisant devant nous avec la musique comme seule constante sous-jacente. Les bonnes vibrations percent à travers nos différences; nous sommes une communauté unie. La diversité est ce qui nous unit et la désorientation s’intègre à la narration alors que chaque scène obtient sa propre signification.

New Canadiana :: The Pygmies – Inside Your Mind

The Pygmies - Inside Your Mind

The Pygmies’ newest release is a mesmerizing set of tracks that get inside your mind, tinker around, and leave you dancing. Clean snare snaps break through layered instrumentation in energetic leaps. Thoughts ride on the clean bass and guitar, exploring new sonic spaces glued by smooth vocals and sweeping organ. The effect is total mind control: foot tapping leads extended to full-blown body moving.

La plus récente sortie de The Pygmies est un ensemble de chansons hypnotiques qui pénètrent votre esprit, s’y amusent et partent en vous laissant danser. Des bruits secs nets percent l’instrumentation superposée en bonds dynamiques. Des pensées se promènent sur les basses et les guitares épurées en explorant de nouveaux espaces acoustiques fixés à l’aide de chants doux et d’un organe qui glisse. L’effet manipule complètement votre esprit : les premiers tapements du pied mènent au mouvement du corps tout entier.


The Pygmies – Chain Reaction


The Pygmies – I Can’t Get Out