Tag: eleanor wearing

New Canadiana :: The Submissives – Do You Really Love Me?

Weird_Canada-The_Submissives-Do_You_Really_Love_Me.jpg

The Submissives’ Do You Really Love Me? is the soundtrack to a never ending road trip towards an unreachable destination. Sun beats through dirty car windows. Soft air conditioning hums and sighs as the passengers do the same. Heat melts from a lazy blue expanse, conjuring highway mirages and lucid daydreams. Sweet stale air seeps and suffocates, whispering secrets to the reluctant beat of hands against knees. Finally, the sun slinks out of sight. Stars clatter and clink into place. But there is no rest for the lovesick so the car surges ahead, towards an elusive paradise.

Do You Really Love Me? de The Submissives est la bande-originale d’un road trip ayant une destination hors de portée. Le soleil tapait à travers des vitres sales. Un climatiseur doux chantonnait et soupirait pendant que les passagers faisaient de même. La chaleur fondait d’une étendue bleue et paresseuse évoquant des mirages de la grande route et de rêveries lucides. L’air doux et rassis coule et nous étouffe chouchotant des secrets aux battements réticents de mains qui frappent sur les genoux. Finalement, le soleil s’éclipse de vue. Les étoiles cliquettent et tintent en place. Mais il n’y a pas de repos pour celui qui souffre d’amour alors la voiture continue de l’avant vers un paradis élusif.

The Submissives – Do You Really Love Me?

The Submissives – Maybe Someday

New Canadiana :: Swim Team – Freedom/Constraint

Weird_Canada-Swim_Team-Freedom_Constraint

“Are you filled with existential dread?

“Yes. Wait—no. Maybe? Things feel serious most of the time. Very serious. Slow lulls invoke a cloudy comatose state, only to be shot through and shattered by a harsh and unrelenting reality. Voices that once spoke softly surge louder, fighting to be heard.”

“When darkness sets in, does obsession follow? Dominating every move you make? If you feel this way, it’s ok. You are not alone. Look at the lows, carve out the highs. Push through. Drift beyond. Swim along.”

“Es-tu plein d’angoisse existentielle ?”

"Oui. Attend—non. Peut-être? On dirait que les choses sont sérieuses, du moins, la plupart du temps. Très sérieuses. Une douce accalmie invoque un état comateux voilé, pour bientôt être transpercée et mise en pièces par la dure et infatigable réalité. Des voix, qui discutaient doucement, surgissent désormais plus fortement, se battant pour être entendues.

“Lorsque l’obscurité s’installe, est-ce que l’obsession suit ? Dominant chaque geste que tu fais ? Si tu te sens comme ça, c’est correct. Non, tu n’es pas seul(e). Regarde les hauts, sculpte les bas. Passe à travers. Dérive au-delà. Nage avec le courant.”

Swim Team – Recourse

Swim Team – Tell

New Canadiana :: Blü Shorts – CJSR Session

Weird_Canada-Blu_Shorts-CJSR_Session

At the heart of an overcrowded amusement park is the messy, maniacal fun-house of Calgary’s Blü Shorts. At its entrance, suspense tugs at an endless line of attendees as they feverishly await their taste of the upside down. Inside, Blü Shorts do not disappoint. The din of the park amplifies, distorts; laughter twists into screams, talking becomes nonsensical. Jagged smudged mirrors shoot grotesque faces across floors and walls that tilt and sink as they please. Joy crashes with panic, fear engulfs insanity. It is violent, it is unpredictable, it is sublime.

Au cœur d’un parc d’attractions bondé se trouve la maison enchantée désordonnée et délirante de Blü Shorts, groupe de Calgary. La file interminable à l’entrée montre une foule attirée par l’angoisse qui attend fiévreusement sa dose de vertige. À l’intérieur, Blü Shorts ne déçoit pas. Le bruit du parc s’amplifie et se déforme. Le rire se transforme en cris, les paroles deviennent insondables.Les miroirs déformés tachés renvoient des visages grotesques sur les sols et les murs qui se penchent et sombrent comme bon leur semble. La joie se mêle à la panique, la peur engloutit la folie. C’est violent, c’est imprévisible, c’est sublime.

Blü Shorts – Prequel

Blü Shorts – YeTi

New Canadiana :: TV Ugly – UCLA Yankee Cola

Weird_Canada-TV_Ugly-UCLA_Yankee_Cola.jpg

Stay out late. Sleep in. As days and weeks melt together, faces and sounds carve out permanent space in your memory. Hold them there, as reminders of sweltering July heat when winter rains threaten to turn you into a human teabag. Ditch the fancy art show. Go to trash party island instead. All your friends are there. The party goes late, and nothing good happens before midnight.

Dehors toute la nuit. Grasse matinée. Au fil des jours et des semaines qui se confondent, les visages et les sons se creusent une place permanente dans votre mémoire. Gardez-les y, un doux rappel de la chaleur étouffante de juillet lorsque les pluies hivernales menaceront de vous transformer en poche de thé humaine. Fuyez les événements artistiques distingués. Choisissez plutôt les débauches insulaires et festives. Tous vos [amis]](https://dumbband.bandcamp.com/) y sont. On y fête tard, et rien de bon n’arrive avant minuit.

TV Ugly – Night Before

TV Ugly – Slow Thighs

New Canadiana :: Family Band – Family Band ‘15

Weird_Canada-Family_Band_-_Family_Band__15

There is a lot going on here. Some feels old, some new. Some feels strangely familiar. Is it déjà vu or is your mind playing tricks on you?. Spurts of carefully calculated chaos follow lapses of calm. Every few moments it seems there can be no more surprises. No new sounds to add. Listen again. Dig your hands into the bottom corners of this goody bag, sugar sticking to your fingers, until you discover another gem hiding within the folds.

Il se passe beaucoup de choses ici. Certains se sentent vieux, d’autres, neufs. Certains se sentent étrangement familiers. Est-ce une impression de déjà vu, ou serait-ce ton esprit qui te joue des tours?. Des giclées de chaos soigneusement calculé suivent des laps de calme. De temps à autre, il te semble que plus rien ne peut te surprendre. Aucun nouveau son à ajouter. Réécoute. Enfonce tes mains dans les coins inférieurs de cette pochette surprise, le sucre se collant à tes doigts, jusqu’à ce que tu découvres une autre perle cachée dans les replis.

Family Band – Take Care

Family Band – Medicine People

New Canadiana :: Leeky Tearducts – The Tape

Weird_Canada-Leeky_Tearducts_-_The_Tape

The Leeky Tearducts don’t really leak. Spit, churn, streak, explode? Yes. Bang, yell, thrash? Yes. Unfolding like a sudden thunderstorm, their notes strike with the power of a violent lightning bolt. Don’t fear the storm. Don’t run for cover. Let your body succumb to the short-circuiting sounds. Find yourself in a fast dancing frenzy. After all, sweat and rain are better than tears.

Le tube « The leeky Tearducts » ne vous décevra pas. Ce morceau explosif vous fera chanter, vibrer et danser sans contrôle. Il fait du boucan et se fait entendre partout en battant des records. Comme une soudaine tempête, le morceau suit un rythme de tonnerre. N’ayez aucune crainte, laissez votre corps se faire guider aux sons court-circuit de la chanson, et vous serez pris d’assaut par une danse délirante. Après tout, la sueur et la pluie sont mieux que les larmes.

Leeky Tearducts – Aloha State

Leeky Tearducts – San Clemente

New Canadiana :: Ace Martens – Silent Days

Weird_Canada-Ace_Martens-Silent_Days

You’ve been invited to a beach party on the moon. When you arrive, Ace Martens are playing inside a sandy, spacious crater. You sit at the top, legs dangling over the edge. Fuzzy frequencies dart up around you, the space-air hums in response. Slowly, the hypnotizing rhythms pull you into a lunar daydream. Moonbeams collide with melodies. The space-air hums on.

Vous avez été invités à un beach party sur la lune. Lorsque vous arrivez, Ace Martens joue dans un large cratère sablonneux. Vous vous asseyez au bord en laissant vos jambes se balancer dans le vide. Des fréquences floues filent tout autour de vous et l’air spatial fredonne en guise de réponse. Tranquillement, le rythme hypnotique vous attire dans une rêverie lunaire. Des rayons de lune entrent en collision avec les mélodies. L’air spatial continue de fredonner.

Ace Martens – Breezy

Ace Martens – Silent Days

New Canadiana :: Saffrons – Saffrons

Weird_Canada-Saffrons-Saffrons

What are you waiting for? Plunge headfirst into a muddy whirlpool of bone-jangling reverbs until you are fully immersed in a cavern of swamp rock. A voice speaks to you through an invisible answering machine. It loops and echoes off the walls of the cave’s rough interior, drawing you further into its depths. Twangy syllables bang around you, over you, through you. Your pulse increases, trying to match the capricious pattern. Slowly, the voice gets quieter. The whirlpool slows. Was it a dream?

Qu’attendez-vous? Plongez tête première dans un obscur vortex de réverbérations [pétaradantes] jusqu’à ce que vous soyez complètement immergé dans une caverne de swamp rock. Une voix s’adresse à vous à partir d’un répondeur invisible. Elle tourne en boucle et son écho se répercute sur les parois inégales de la caverne, vous aspirant dans ses profondeurs. Les syllabes nasillardes se bousculent autour de vous, par-dessus vous, à travers vous. Votre pouls augmente, essayant de s’accorder à ce rythme fantasque. Et tout doucement, la voix se calme. Le tourbillon s’atténue. Était-ce un rêve?

Saffrons – Debris

Saffrons – O_Connor