Category: ontario

New Canadiana :: Slocum – Bent

Weird_Canada-Slocum-Bent.jpg

Composure will drain the color from your cheeks. Nevermind, stand up straight, tighten the lips and maintain eye contact. Endurance is validation in itself. As the body heaves with the lurch of instinctive dread, the intellect must not flinch. Pure cognitive inertia forms the basis of a superior being. It is only when this law is broken that the unravelling begins. Sink into the viscera and you will find the residue of decomposing visions. To be bent is to be forsaken.

Le sang-froid drainera la couleur de tes joues. T’inquiètes, tiens-toi droit, serre les lèvres et maintiens le contact visuel. Conserver les apparences le plus longtemps possible est une validation sociale en soi. Alors que le corps se soulève sous le vacillement que provoque la terreur instinctive, l’intellect ne doit pas flancher. L’inertie cognitive pure forme la base d’un être supérieur. C’est seulement lorsque cette loi est enfreinte que débute le dévoilement. Enfonce-toi dans tes propres viscères et tu y trouveras des résidus de visions en décomposition. Être plié revient à être abandonné.

Slocum – Science Will Bring Me Back

Slocum – Intestinal

New Canadiana :: Modo Koagon – Ebb

Weird_Canada-Modo_Koagon-Ebb

The field recordist curls up after a long life and goes to sleep. The moment – the fall – the rise – the bridge – the break – eternally suspended in the midst of infinite sound.

A toy xylophone, screaming shoreline wind, liquid sliding on skin, dead radio whirling the drain, while stirring the spoon chinks the glass, razors buzz, the jazz cd skips, the car and the sound the land makes as you pass through it, insects in trees, blades on ice, the gutters melting, tapping typewriter, the beep of the life support machine, the clock on the wall.

You discover the moment of death – that split second before the jump, forever.

Le preneur de son se pelotonne après une longue vie et s’endort. L’instant – la chute – l’ascension – la transition – la rupture – l’homme est éternellement suspendu au milieu d’un son infini.

Un xylophone jouet, le hurlement du vent en provenance du rivage, le glissement d’un liquide sur la peau, une radio à plat s’écoule en tourbillons par la bonde, la cuillère fait tinter le verre lorsqu’on la remue, des rasoirs qui bourdonnent, le CD de jazz saute, l’auto et le son que la terre produit alors que vous passez dessus, les insectes dans les arbres, des lames de patin sur la glace, des gouttières fondent, les bruits de frappe d’une machine à écrire, les bips de l’appareil veillant au maintien des fonctions vitales, l’horloge accrochée au mur.

Vous découvrez l’instant de la mort – cette fraction de seconde avant le grand saut, à jamais.

Modo Koagon – Ebb (For Wilhelm and Ellen)

Modo Koagon – He Took Up Gardening When His Wife Passed

New Canadiana :: Faux Cults – Caviar

Weird_Canada-Faux_Cults-Caviar

An abandoned fish tank sits in the corner of your parents’ living room. The tank is still half-full, void of life beyond its tropical beach backdrop. An aimless surfer is face down in a growing pit of algae. You approach the glass and tap to find a pulse. Tick. Tick. A hairline crack is formed. It grows and grows. The tank comes to life. Tick. Tick. The surfer twists in his pit of algae to look at you. A longing for a swell to escape Tick. Tick. Crack. Water gushes through the room, liberated to all corners of the room. The surfer rides these currents to land by your feet. The energy of an endless summer from a long forgotten memory warms the room. The look of longing evolves to a smile.

Un aquarium abandonné est posé au coin du salon de tes parents. Il est toujours à moitié rempli, dépourvu de vie autre que le fond de plage tropicale. Un surfeur vagabond est à plat ventre dans un trou croissant d’algues. Tu t’approches du verre et tapes à la recherche de son pouls. Tick. Tick. Une petite fissure se forme. Elle croît et croît. L’aquarium prend vie. Tick. Tick. Le surfeur se serpente dans son trou d’algues pour te regarder. Une envie pour qu’un gonflement s’échappe. Tick. Tick. Crack. L’eau jaillit dans la salle, libérée dans chaque coin de la salle. Le surfeur monte ces courants pour atterrir à tes pieds. L’énergie d’un été sans fin d’une mémoire longtemps oublié réchauffe le salon. Le regard d’envie s’évolue en sourire.

Faux Cults – Caviar

Faux Cults – Hey Nicki

New Canadiana :: Watershed Hour – From Your Best Friend

Weird_Canada-Watershed_Hour-From_Your_Best_Friend

We interrupt your regularly scheduled saloon shenanigans with a sludgy sonic invasion. Watershed Hour pounds Peterborough’s airwaves with femme fatale howls and supernaturally infectious rhythms, hooking your ears faster than you can change the channel. This joint’s midnight snack special is blood and guts with a side of crunchy peanut butter straight from the jar. Skip the coffee, the hypnotic harsh bass lull will shake you awake until morning.

From Your Best Friend is an on-the-house tonic of uncensored late-night television escapism.

Nous interrompons votre programmation de niaiserie de saloon régulière avec une invasion sonique boueuse. Watershed Hour frappe fort sur les ondes de Peterborough avec des hurlements de femme fatale et des rythmes surnaturellement contagieux qui vous accrochent les oreilles plus rapidement que vous pouvez changer de chaîne. Le spécial de minuit de ce resto, c’est le sang et la chair accompagné de beurre d’arachide croquant directement du pot. Sautez le café, la berceuse de basse rugueuse et hypnotique vous agitera jusqu’au matin.

From Your Best Friend est un tonic offert par la maison d’évasion non censurée de télévision nocturne.

Watershed Hour – Citarro

Watershed Hour – The Lone Paraders

New Canadiana :: Merganzer – Mirror Maze

Weird_Canada-Merganzer-MirrorMaze_FrontCover.jpg

Explosions in a snowy forest never felt so calm. From Sarah Neufeld to Owen Pallett, Canadian violinists are breaking out on their own for dangerous, relaxing records. Their instruments are used for far more than back-up and traditional folk songs. Previously refracting throughout the sounds of Timber Timbre, Feist, and Basia Bulat, it’s Mika Posen’s time to shine back. Enter into her Berlin labyrinth laid in effigy to Dvorak and Mendelssohn for a pleasant entanglement.

Des explosions dans une forêt neigeuse n’ont jamais été aussi calmes. De Sarah Neufeld à Owen Pallett, les violonistes Canadiens se libèrent pour la création solitaire de dangereux disques relaxants. Leurs instruments sont utilisés pour bien plus que le soutien ambiant et les chansons traditionnelles folk. Précédemment réfracter à travers les sons de Timber Timbre, Feist et Basia Bulat, c’est le moment pour Mika Posen de rayonner. Entrez dans son labyrinthe Berlinois étalé en effigie à Dvorak et Mendelssohn pour un imbroglio plaisant.

Merganzer – Broken Telephone

Merganzer – Tritone

New Canadiana :: Tax Haven – H&M Interior

Weird_Canada-Tax_Haven-HM_Interior.jpg

Frenetic movement breaks through melody, forming a pathway of rhythmic content. For net *cum* vim, one too breaks the rig; home led you from a no-go path away. Free improv ends ever-around repos of light and any a polyrhythm in order. **W**here **h**ectic** i**nfiltration **p**ierces a **k**it **i**n **s**umptuous **s**ets of **e**rratic **r**est, one may **f**ind **a** **t**otal **h**ospice **e**ver **r**ustic, **s**urging.

Note: This text utilizes textual constraint and wordplay as a means of extending the text into the music’s pattern; interwoven rhythms and melodies become reorganized constrained text.

Un mouvement frénétique démolit la mélodie pour former une voie de contenu rythmique. Pour le net-entrain, on brise également le matos; la maison t’a mené d’une voie interdite au loin. L’impro libre met fin à un réceptacle de lumière omniprésent et toute polyrythmie ordonnée. **W**ow, l’**h**ectique **i**nfiltration **p**erce un **k**it pour **i**soler de **s**omptueux **s**ets d’**e**rratique **r**epos, on peut **f**aire la découverte d’un **a**gréable et **t**otal **h**ospice **e**n constante **r**usticité **s**’abattre.

Note : Ce texte utilise des contraintes textuelles et des jeux de mots afin de prolonger le texte dans la disposition de la musique ; les rythmes et les mélodies entrelacés sont réorganisés en texte contraint.

Tax Haven – Go Athletic Stay Fashion

Tax Haven – Trend

New Canadiana :: Various Artists – HAVN COMP 1

Weird_Canada-Various-HAVN_Comp.jpg

Stare out the window at the steel grey skies, steel grey minds, steel grey rhymes for steel grey times. Around the corner you hear primal screams, unforgiving drones, and punked out transmissions in the alley behind the armoury. Walk down James in a haze, with overdrawn, fractured rhythms that unspool and reassemble themselves in just as much time (did I hear this in the back of the brain /// or was it just my brain?) Safe to say, I’m happy with what my friends are up to.

Contemple par la fenêtre le gris acier des cieux, le gris acier des esprits anxieux, entends les salamalecs gris acier de ce siècle gris acier. Des cris primaux retentissent au coin de la rue, d’impitoyables drones, des transmissions punkifiées dans la ruelle derrière le magasin d’armes. Déambule sur James, dans la brume, au son des rythmes saccadés, tapageurs qui se débobinent et s’enroulent en un instant (ai-je entendu ceci derrière ce cerveau /// ou est-ce une fabrication de mon cerveau ?) En tout cas, je suis content de ce que mes amis font ces temps-ci.

Emay & L-SPEX – Dark Place

Hello Babies – A.M.O.

Festivities :: Kazoo! Fest 2016

Weird_Canada-Kazoo_Fest_2016

Kazoo! Fest oozes out over 5 days in the intimate downtown core of Guelph. The 8th Kazoo! runs from April 6-10 2016, and soars to hit every weird sweet spot imaginable. An experiential annual delight, lifting our sneakers above the clouds.

What can you expect this year in the Royal City, where everything rules? A tightly curated lineup of everyone’s favourite darlings, dreamers, stoners, visionaries, originators, best bad dads, experimenters, soul lifters, and heart tuggers are charming your ears over 5 blissed-out days.

Check out the Guelph Night Market (buy handmade stuff at night); Golden Bus Film Screenings (featuring Life of a Craphead’s Bugs); contemporary dance; improv with The Making Box; the Kazoo! Print Expo; experiential art installations like the TrinkeTron 6750; plus live visuals and art gushing all over town.

Meet us at Vienna’s for breakfast?

Kazoo! Fest s’écoule le long de 5 jours dans l’intimité du coeur du centre-ville de Guelph. Le 8e Kazoo! a lieu du 6 au 10 avril 2016, et s’enligne pour toucher à tous les points forts du weird. Un délice annuel expérientiel, qui élève nos baskets par dessus les nuages.

À quoi pouvez-vous vous attendre cette année dans la cité royale, où régnent toutes sortes d’expression créative? Une programmation soigneusement sélectionnée des bien-aimés, rêveurs, stoners, visionnaires, initiateurs, méchants pères, expérimenteurs, leveurs d’esprit, et vibreurs de cordes sensibles préférés de tout le monde vous enchante les oreilles pendant 5 jours de félicité.

Découvrez le marché de nuit, le Guelph Night Market (achetez des items faits à la mains la nuit); les Golden Bus Film Screenings (en vedette, Bugs de Life of a Craphead); de la danse contemporaine; de l’impro chez The Making Box; l’exposition d’imprimerie de Kazoo!; des installations d’art expérientielles telle que le TrinkeTron 6750; et encore bien plus de montages visuels en direct et d’art qui jaillissent partout dans la ville. 

Rendez-vous chez Vienna pour le déjeuner?

New Canadiana :: APA & JØ – Der Stromausfall // Cloudbursting

Weird_Canada-APA-JO-Der-Stromausfall-Cloudbursting.jpg

A power failure somehow triggers a freak storm. It affects an extremely localized area of Dundas West, Toronto. The storm engulfs everything in its path. Bicycles, microphones, plastic bags, saxophones, toys, sprinkler systems. You have just become a part of it.

When time first stopped it was confusing, but lately you have decided to embrace it. The best part about dislocation from time is that sounds seem to have a new quality. They are more breakable somehow. A second can be burst and the pieces repositioned. Each piece sounds different yet contains all the information of the whole thing.

Une panne de courant provoque une tempête monstre. Le désastre est strictement confiné aux alentours de Dundas West à Toronto. La tempête engouffre tout sur son passage. Vélos, microphones, sacs de plastique, saxophones, jouets, gicleurs. Vous venez tout juste d’embarquer dedans aussi.

Lorsque le temps s’est arrêté pour la première fois, c’était la confusion, mais dernièrement vous avez décidé d’y consentir. L’avantage de la dislocation temporelle est que le son semble gagner en qualité. Il se décortique mieux. Une seconde peut éclater et les éclats peuvent se repositionner. Chaque fragment a une sonorité unique, mais renferme toute l’information de l’ensemble.

APA & JØ – Der Stromausfall (Excerpt)

APA & JØ – Cloudbursting (Excerpt)

New Canadiana :: ACAB Rocky // Molly Drag – Split

Weird_Canada-ACAB_Rocky-Molly_Drag_Split.jpg

Sitting alone, staring out a window while it rained. Walking down a rain soaked street thinking of loves lost. Victoria’s ACAB Rocky and London’s Molly Drag pull out songs with a quality that’s beyond beautiful. Echoing, atmospheric music that will envelope you. Listen over and over again.

Regarder la pluie qui tombe, solitaire. Marcher sur une route détrempée en pensant à nos amours perdus. ACAB Rocky de Victoria (C.-B.) et Molly Drag de London (Ont.) nous offrent des chansons surpassant toute beauté, l’écho enveloppant d’une musique atmosphérique. À écouter encore et encore.

Molly Drag – Devils Night 1998

ACAB Rocky – I Shaved My Head (for S.M)