Cameo :: Kristian North on Cleopatra and the Nile – Nightmare Tropics


Kristian North (Babysitter) on Cleopatra and the Nile - Nightmare Tropics

Cleopatra and the Nile is not a new band. They’ve been donning bejeweled turbans and creating haunted soundtracks to film projections for at least five years (if my damaged memory serves me). Nightmare Tropics, recorded live to tape at the Roxy Theatre, is the first release and it shreds like a monkey with a razorblade. Paul Pedrosa plays synths, bass, drum machines and always drives rad cars. Sarah Murphy plays the theremin all calm and cool with amazing technique (if you’ve ever waved yer hand in front of one of these things you know it’s not the easiest instrument). Together they make music that’s refreshingly organic in a genre that’s moved so heavily towards laptops and all that man or machine shit. Dang-a-lang do they got style. When they play the anthemic Lil Wayne cum John Carpenter opening track “Dracula’s Diamonds” live Paul runs his pre-recorded, Auto-Tuned vocals through the sampler and just plays the bass in his sweet getup, all dreaaamy. “Beach Gems” stalks you like a faceless serial killer in an attic and “Forest Pop” explodes like ballerinas falling through stained glass windows. Shades of hip-hop, science fiction, ambient noise, dated futures, Giallo, alien funk, neon lit diners, and every imaginary film playing inside yer head. xo.

Kristian North is the lead shredder in Victoria’s Babysitter. Join their revolution by catching them on their infinite tour.

Cleopatra and the Nile n’est pas un nouveau groupe. Ses membres ont porté des turbans décorés de joyaux et ont créé des bandes sonores hantées pour des projections de films pendant au moins cinq ans (si ma mémoire endommagée est bonne). Nightmare Tropics, leur premier album, a été enregistré en direct sur bande au Roxy Theatre, et déchire comme un singe avec une lame de rasoir. Paul Pedrosa joue du synthétiseur, de la basse et de la boîte à rythme, et conduit toujours des voitures formidables. Sarah Murphy joue du thérémine et reste de marbre, en jouant avec une technique incroyable (si vous avez déjà essayé, vous savez que ce n’est pas l’instrument le plus facile à jouer). Ensemble, ils font de la musique agréablement organique dans un genre qui est devenu énormément axé sur les ordinateurs portables et dont on se demande toujours s’il est produit par un homme ou par une machine. Ils ont un style fou lorsqu’ils jouent le morceau d’ouverture en spectacle, une hymne qui rappelle à la fois Lil Wayne et John Carpenter, intitulée « Dracula’s Diamonds » : Paul fait jouer un pré-enregistrement de sa voix passée à l’Auto-Tune à travers l’échantillonneur, et joue simplement de la basse dans sa belle tenue, en nous faisant rêver. « Beach Gems » vous traque comme un tueur en série sans visage dans un grenier; et « Forest Pop » explose comme des ballerines qui tombent à travers des vitraux. Nuances de hip-hop, science-fiction,noise ambiant, futurs démodés, Giallo, funk extraterrestre, soupers aux néons…tous les films imaginaires jouent dans votre tête. xo.


Kristian North est le guitariste solo du groupe Babysitter, de Victoria. Joignez-vous à leur révolution en allant les voir en tournée.

Cleopatra and the Nile – Boom Box

Cleopatra and the Nile – Beach Gems




file under: british columbia, cassette, New Canadiana.

birthed: 2013-09-16

1 Comment


One thought on “Cameo :: Kristian North on Cleopatra and the Nile – Nightmare Tropics

  1. Pingback: Us Conductors: a literary event! | Continental Shelf

Leave a Reply