Inferred Views :: Maud Salvi – Executive Director of Sled Island


Maud Salvi - Executive Director of Sled Island

After conquering Pop Montreal, like all great explorers, Maud Salvi set her compass West to Sled Island. We sat down with her to discuss Sonic Bids, the best tubby dog, and teleportation.

Marie LeBlanc Flanagan: Congratulations on your new job. How did you land here at Sled Island?

Maud Salvi: After leaving POP Montreal early 2012 where I worked as Artistic Producer for 4 years, I spent months desperately looking for a new job that would fulfill me as much. One day the job post for the Sled Island Executive Director position showed up on the internet. My first reaction was “it would be great if it wasn’t in Calgary“, but a couple days later, after reading the job description and feeling like it had been written for me, I decided to apply and I ended up getting it. Two weeks later I moved across the country.

What is at the heart of Sled Island? What about the ethos of Sled Island is important to you?

There are two things that are essential to Sled and are really important to me: the artistic freedom and the sense of community. Sled Island’s programming is very much in line with my own musical tastes and I love the fact that since Calgary isn’t a logical stop on any tour itinerary, we pretty much have to fly people here anyway for the festival, so might as well fly who we want and not necessarily who’s touring at the moment, who’s selling well, etc.

I love that the festival gives so much room to the local scene in the overall programming (about 85 out of 280 bands this year are from Calgary, over 110 from Alberta) and that a lot of these bands get to play with people who inspired them. The community aspect makes it very special in my eyes as well. It seems like anyone new I meet is or has been involved with the festival somehow, at some point. People are always surprised to find out that we have about 400 volunteers for each edition, but what’s even more incredible is that we actually have to turn people down – which is a great problem to have.

Are there events at Sled that are not music, comedy, or film?

We have a visual arts component that include exhibitions, installations and performance pieces, both in galleries and in some of the venues we use for shows. We also have panel discussions and artist talks/workshops. This year I’m really excited for a talk by Chris Swanson who is going to tell the story of Secretly Canadian since its inception and how they managed to grow that much while staying in Bloomington, Indiana.

I heard that you are updating set-times in real time at sledisland.com, so we can find out if shows are early or late (or sold out). Is that true? Tell us more about this witchery.

We’re really stoked on the improvement made to our website and to the mobile version this year. Unfortunately, we didn’t have time to push the real-time update as far as we wanted but our web team still came up with a pretty sweet tool that allows us to post and update messages at the top of each Day page of the schedule, that way we can inform people if a show sold out or will likely be and they should show up early, that kind of things.

Another new feature I really like is the merch section on each artist page, you can see what they will be bringing with them and you can also click on it and directly buy it online if available.

How do you (you personally) feel about Sonic bids?

I personally wish there was an efficient alternative to it, but I also understand why we are using it. Going through the hundreds of submissions we get is very time consuming since we do listen to every single band, and the platform that Sonic Bids provides makes the process easier and faster: all the data is stored in one place, it’s easy to listen to all the bands, sort by genre, region, etc..It also allows us to have people outside of Calgary on the listening committee since they can access it from anywhere. I think people tend to underestimate the selection process and how much work it actually is and when your human resources are limited, sometimes you have to go with convenient and easy even if the system isn’t perfect. This being said, it is something I hope to have time to think further about and explore the options that exist out there.

Why does Sled Island keep booking two amazing shows at once? (And forcing us to use our teleporter? That thing eats batteries)

Why does any festival have overlaps? Because it’s inevitable when you reach a certain size. I wonder if people think we randomly put together the schedule without giving any thought to what show might conflict with another, but believe me, we do! There are just things that are out of our control, like bands availability. If two great bands can only play Sled on the same day, I would rather book them both than not at all, and unfortunately it happens quite often. We really do try to schedule them at different times but again, with 280 bands over 4 days, it’s a real challenge.

What do you want the Sled Islanders to leave the festival with this year?

A handful of great memories, 2 or 3 new vinyls of bands they had never heard of before, the feeling that they just saw one of the best show of their lives (ok, maybe of their year) and overall the desire to come back and tell the whole world about it.

Fast Five

There have been rumours of a Nenshi secret set: confirm or deny? In my dreams it’s confirmed.
What dog are you going to order (at the Weird Canada showcase) at Tubby Dog? Sumo, my fave.
Unofficial house shows: asset or nuisance? Asset
Who do you want us to write about on Weird Canada? Vietcong
What youtube video should we watch (right now!)? I will defer to my friend Jesse Locke for this question, he’s usually better at this than I am: http://www.youtube.com/watch?v=x9J65j2GNzw

Après Pop Montréal, Maud Salvi est venu à Sled Island. Nous nous sommes assis avec elle pour discuter de Sonic Bids, le meilleur Tubby Dog, et de la téléportation.

Marie LeBlanc Flanagan: Félicitations pour votre nouveau poste. Comment vous êtes-vous retrouvée à Sled Island?

Maud Salvi: Au début de 2012, j’ai quitté le poste de directrice artistique de POP Montreal que j’occupais depuis 4 ans, et j’ai passé de longs mois à chercher désespérément un autre emploi qui me comblerait autant. Puis, un jour, j’ai vu affiché sur internet le poste de directeur administratif à Sled Island. Ma première réaction : « Ç’aurait été génial si ce n’était pas à Calgary ». Toutefois, après avoir lu quelques jours plus tard la description du poste et avoir senti qu’elle avait été écrite pour moi, j’ai décidé de postuler et, au final, j’ai décroché l’emploi. Deux semaines plus tard, je m’installais à l’autre bout du pays.

Que se passe-t-il d’important à Sled Island? En quoi l’énergie qui s’en dégage est-elle importante pour vous?

Il y a deux choses qui sont essentielles à Sled et très importantes pour moi : la liberté artistique et un sens de la communauté.

La programmation de Sled Island s’aligne plutôt bien avec mes propres goûts musicaux et j’adore le fait que, puisque Calgary n’est une destination logique dans aucun itinéraire de tournée, on doive la plupart du temps faire venir les groupes en avion jusqu’à nous pour le festival. On invite donc qui l’on veut vraiment et pas nécessairement ceux qui vendent bien, ou ceux qui sont en tournée au moment du festival.

J’aime qu’on donne autant de place à la scène locale dans notre programmation (environ 85 groupes invités sur 280 viennent de Calgary, et plus de 110 sont d’Alberta.) et que beaucoup de ces groupes-là aient la chance de se produire avec des gens qui les ont inspirés. L’aspect de communauté fait du festival est quelque chose de très spécial à mes yeux. On dirait que chaque nouvelle personne que je rencontre s’est impliquée ou s’implique dans le festival d’une façon ou d’une autre, à un moment donné. Les gens sont toujours surpris d’apprendre qu’on reçoit chaque année l’aide d’environ 400 bénévoles, mais ce qui est encore plus incroyable c’est qu’on doive en refuser certains. Il y a pire comme problème.

Y a-t-il à Sled des événements autres que musicaux, humoristiques et cinématographiques?

On a un volet « arts visuels » qui comprend des expositions, des installations et de la performance, tant dans des galeries que dans les lieux utilisés pour les concerts. Il y a aussi des tables rondes, des ateliers et des discussions avec des artistes. Cette année, j’ai très hâte à la présentation de Chris Swanson qui va nous raconter la création de Secretly Canadian et la façon dont il a réussi à prendre autant d’expansion tout en restant à Bloomington, Indiana.

J’ai entendu dire que vous mettiez à jour et en temps réel les horaires des événements sur le site sledisland.com, de telle sorte qu’on puisse savoir à quelle heure un événement a lieu (ou s’il y a encore des billets disponibles). Est-ce vrai? Parlez-nous de cet acte de sorcellerie païen.

On est vraiment excités des améliorations apportées à notre site web et à l’application mobile cette année. Malheureusement, on n’a pas eu le temps de vraiment parvenir à des mises à jour en temps réel, mais notre équipe web a quand même créé un outil plutôt bien fait qui nous permet de publier et de mettre à jour des messages dans l’en-tête de chaque page de l’horaire. De cette manière, on peut informer les gens si un concert est complet ou est en voie de l’être, par exemple.

Une autre particularité que j’aime beaucoup est le volet marchandise présent sur la page de chaque artiste. On peut y voir la marchandise que chacun apportera et l’acheter en ligne si l’artiste le permet.

Comment vous sentez-vous (personnellement) par rapport à Sonic Bids [une plateforme internet rapprochant groupes et promoteurs.]

J’aimerais qu’il y ait une solution efficace à Sonic Bids, mais je comprends aussi pourquoi c’est utilisé. Traiter les soumissions de centaines de groupes prend énormément de temps, surtout parce qu’on écoute la musique de chacun d’eux, et la plateforme offerte par Sonic Bids nous rend la tâche plus facile et rapide : tout est au même endroit, l’écoute de chaque groupe est facilitée, regroupée par genre, région, etc. Ça nous permet aussi d’avoir dans le comité d’écoute des gens qui vivent à l’extérieur de Calgary. Je pense que les gens sous-estiment notre processus de sélection et l’ampleur du travail que cela représente. On doit parfois, quand le nombre d’employés est limité, se satisfaire de la solution pratique et facile, même si elle n’est pas parfaite. Cela étant dit, j’espère pouvoir avoir le temps de réfléchir et d’explorer les autres avenues disponibles.

Pourquoi Sled Island présente-t-il toujours deux concerts incroyables au même moment? (C’est beau la téléportation, mais ça coûte cher en électricité!)

Pourquoi ça arrive dans tous les autres festivals? Parce que c’est inévitable quand on prend de l’importance. Je me demande si les gens pensent qu’on fait les horaires au hasard sans réfléchir à quels concerts vont se chevaucher ou entrer en conflit, mais, croyez-moi, on y pense! Il y a toujours certaines choses hors de notre portée, comme la disponibilité des artistes. Si deux excellents groupes ne peuvent se produire qu’un seul jour à Sled, je préfère les avoir tous les deux plutôt qu’aucun, et malheureusement, ça arrive souvent. On fait des efforts conscients pour éviter le chevauchement, mais à 280 groupes en 4 jours, c’est tout un défi.

D’après vous, avec quoi repartiront les spectateurs du festival cette année?

Une poignée de souvenirs extraordinaires, 2 ou 3 albums de groupes qu’ils n’avaient jamais entendus auparavant, le sentiment qu’ils viennent tout juste de voir le meilleur concert de leur vie (bon, peut-être juste de l’année) et l’envie de revenir l’an prochain et d’en parler à tout le monde.

5 questions en rafale

Des rumeurs annoncent Nenshi au festival : vrai ou faux? J’ai obtenu la confirmation dans mes rêves.
Quel hot-dog mangeras-tu au Tubby Dog (durant la vitrine Weird Canada)? Le Sumo, mon préféré.
Des spectacles non officiels : atout ou handicap? Un atout.
Sur le site Weird Canada, de qui (ou quoi) voulez-vous qu’on parle? De Vietcong
Quelle vidéo YouTube doit-on visionner là, maintenant? Je reléguerai cette question à mon ami Jesse Locke; il est meilleur que moi pour ces choses-là. http://www.youtube.com/watch?v=x9J65j2GNzw

*** Sled Island 2013 Micro-Guide ***




file under: alberta, Inferred Views.

birthed: 2013-06-20

No Comments


Leave a Reply