Cameo :: Bryan Acker on Evening Hymns – Spectral Dusk


Evening Hymns - Spectral Dusk

With apologies to Bob Marley, the good thing about music is the pain. Spectral Dusk chronicles the anger, pride and unbearable heartache of a son — Jonas Bonnetta — watching his father fade away. The rustic folk is augmented with distorted textures that mirror the haze and confusion of death, but hope and defiance define these melodies. As much a celebration as a goodbye, this record is a compass; a guide for Jonas, his father and the listener. To speak in the Weird Canada vernacular, I don’t know if this is maximum grippage, but it’s the warm, reassuring embrace for which we hunt.

Bryan Acker is the founder of Herohill, a Halifax-based music blog chronicling all things Canadian.

N’en déplaise à Bob Marley, la meilleure musique est la plus douloureuse. Spectral Dusk retrace la colère, l’orgueil et le chagrin insupportable d’un fils (Jonas Bonnetta) qui regarde son père s’effacer et disparaître. Le son folk rustique est augmenté de textures distortionnées qui reflètent le flou et la confusion de la mort, mais les mélodies se définissent en revanche par une attitude de défi pleine d’espoir. Autant une célébration qu’un au revoir, ce disque fonctionne comme une boussole, un guide à la fois pour Jonas, son père et l’auditeur. Je ne sais pas si c’est ce qu’on appellerait ici « saisissable au maximum » mais c’est l’étreinte chaleureuse et réconfortante que l’on recherche tous.

Bryan Acker est le fondateur de Herohill, un blog sur la musique canadienne basé à Halifax.

Evening Hymns – Arrows

Evening Hymns – Asleep In The Pews




file under: compact disc, New Canadiana, ontario.

birthed: 2013-01-21

No Comments


Leave a Reply