we are northernly


New Canadiana :: Gabriel Piller – Les Autres

Weird_Canada-Gabe_Pillar-Les_Autres

There can never be enough nerve-balming drones of gentleness and light. Gabriel Piller has been churning the manual egg beater of sound into discerning ears for about a decade, but this is one of the gentlest jolts from his prolific label Knife in the Toaster—easily the longest-running and highest-quality noise factory east of the Straits (of Belle Isle). Set up a small internal desk and chair, sit down, and stare pensively out the window of your mind across the undulating vastness of these drone horizons. If you squint you can see (Weird) Canada from here.

On ne peut jamais avoir assez de baume à base de drones doux et lumineux pour calmer les nerfs. À l’aide d’un batteur à œufs, Gabe Piller a baratté du son dans les oreilles perspicaces depuis près d’une décennie. Toutefois, cet album est l’un des plus doux électrochocs de son label prolifique, Knife in the Toaster, qui est de loin l’usine à sons de très haute qualité la plus persistante de l’est du détroit (de Belle Isle). Aménagez un petit bureau interne, asseyez-vous et regardez pensivement par la fenêtre de votre esprit, à travers l’immensité ondulante de ces horizons bourdonnants. Si vous plissez les yeux, vous pouvez voir (Weird) Canada d’ici.

Gabe Pillar – Les Autres

Gabe Pillar – A Quiet Springer

New Canadiana :: Power-Buddies – S/T

Weird_Canada-Power_Buddies_S_T

Like pebbles between your toes, burger between teeth and peeling your legs off the sofa, Power-Buddies are a refreshing jolt in the sticky Alberta summer. The sonic clash of fuzzy guitar against an inviting rhythm will be enough motivation to get you out for river beers.

Power-Buddies, c’est un peu comme avoir des cailloux entre les orteils, un burger dans la bouche ou le fait de détacher ses jambes collées sur le sofa : un choc rafraîchissant dans la moiteur de l’été albertain. Le clash sonique de la guitare fuzz associé à un rythme attrayant est une motivation suffisante pour vous faire sortir et aller boire des bières.

Power-Buddies – Leave This City

Power-Buddies – Someday

New Canadiana :: NoGoods – Let’s Be Friends

Weird_Canada-NoGoods-Let_s_Be_Friends

NoGoods presents the type of psychedelic, high-intensity punk that can be enjoyed by your lonesome, or while you dance it out with dozens of tightly packed bodies in the sweaty confines of a garage somewhere – the latter being preferable. Try to not move your body when your hear the melodious, addicting guitar riffs, the pounding drums, and the familiar energy of the voice. If that sounds like a challenge, it’s because it is.

NoGoods présente un type de punk psychédélique à haute intensité pouvant être apprécié en solitaire, mais préférablement en dansant avec des douzaines d’autres humains coincés et suintants dans un garage quelque part. Essaie de ne pas te mettre à bouger sur ces riffs aux mélodies addictives, le tapage de la batterie et l’énergie familière du chanteur. Ça ressemble à un défi? C’en est un.

NoGoods – The Runaround

NoGoods – Outta My Mind

New Canadiana :: Organ Magic – Glowing Snake Eye Dice

Weird_Canada-Organ_Magic_Cover

Stride into the house, the house built of interwoven, interlocking glowsticks, all activated and emanating a jumping energy. Fluorescence omnipresent save for the black of the hollow dancehall far ahead, flashing, heaving, thwomping. A mist of sweat travels through the maniac strobe and envelops like a druggy hug. Floor is condensation slick and rubbery like a dead balloon that’s been sucked on. Ceiling is disco tiles, pulsing spastic morse. The atmosphere is dovetailed with a solipsistic confidence and the horn of plenty promises a bubbling bounty of vice.

Entrez dans la maison, la maison faite de bâtons lumineux entrelacés et interconnectés, tous activés et desquels émane une énergie bondissante. Une fluorescence omniprésente vous garde de la noirceur du dancehall creux qui clignote, se soulève et thwompe loin devant. Une brume de sueur voyage à travers la lumière stroboscopique maniaque et vous enveloppe comme un câlin de junkie. Le sol, rendu glissant par la condensation, est aussi caoutchouteux qu’un ballon dégonflé dont on a aspiré l’air. Le plafond aux allures de boule disco pulse du morse spasmodique. Une assurance solipsiste se joint à l’ambiance et la corne d’abondance promet une prime pétillante de vice.

Organ Magic – I became worldly and sophisticated at a much earlier age, that is why there is such a generation gap between us

Organ Magic – Crystal Daycare

New Canadiana :: Iceberg Ferg – Waiting On

Weird_Canada-icebergfergwaitingon

Known for its unwavering support of local artists, Victoria rallies behind anyone willing to put themselves out there. Few musicians in the community possess the raw emotional vulnerability of Iceberg Ferg and few musicians have received (and deserved) the undying appreciation and support from the entire scene. Every Iceberg Ferg live set is like watching a living legend and gripping this record is like finding an historical artifact. Ferg’s songs could easily be cultivated from a lost tapes collection of legendary guitar slingers; however, the production on Waiting On sprinkles a touch of that reverby, post-punk darkness the island has been producing in deluge. With collaborations from brothers, biological and emotional, this record is both a maturing musician’s milestone and the kind of victory an entire community can rally upon. Let the vast vocal range and ferociously precious pickings of Iceberg Ferg send you into that blissful zone.

Connue pour son soutien immuable à ses musiciens locaux, Victoria se rallie à quiconque voulant se jeter dans l’arène. Peu d’entre eux dans la communauté possèdent une aussi pure vulnérabilité émotionnelle qu’Iceberg Ferg et n’ont reçu (et mérité) une appréciation et un soutien sans bornes de la part de toute la scène. Chaque concert d’Iceberg Ferg donne l’impression de voir une légende vivante et tenir son disque est comme mettre la main sur un artéfact historique. Les chansons de Ferg pourraient provenir d’une collection perdue de légendaires maîtres guitaristes; par contre, la production sur Waiting On saupoudre une pincée de cette sombre réverbération post-punk que l’île a produit en déluge. Avec des collaborations de frères, biologiques et émotionnels, cet album est une marque dans le parcours d’un artiste qui arrive à maturité, mais aussi une sorte de victoire derrière laquelle toute une communauté peut se ranger. Laissez la vaste gamme vocale et le si précieux féroce jeu de guitare d’Iceberg Ferg vous envoyer dans votre zone de béatitude.

Iceberg Ferg – All Night Long

Iceberg Ferg – Let’s Make It Real