we are northernly


New Canadiana :: Watermelon – Watermelon

Watermelon - Watermelon

Watermelon’s self-titled tape absolves like a new day, taking in anxieties and insecurities, then banishing them with an unqualified eyebrow raise. The guitar tone pricks and soothes like icy rain, as skulking basslines tread darkly over rotting leaves. Reverb-drenched vocals drip with stolid apathy towards the manifold bruises that are consequentially human. Steady drums provide an underlying sense of serene optimism, a reliability that signals the continuation of life going on and of you being pretty much okay. Anesthetic music for lovers who don’t love anybody and for misanthropes who do. The most Pacific Northwest surf.

La cassette éponyme de Watermelon absout comme un nouveau jour en saisissant les angoisses et les insécurités, les chassant ensuite d’un haussement de sourcils sans réserve. Le ton de la guitare perce et apaise comme une pluie glaciale pendant que les lignes de basse discrètes marchent mélancoliquement sur des feuilles en décomposition. Des voix trempées de réverbération ruissellent avec une impassible apathie vers les multiples contusions qui sont donc humaines. La batterie constante procure une impression sous-jacente d’optimisme serein, une fiabilité qui indique que la vie continue et que tu t’en sors plutôt bien. De la musique anesthésiante pour les amoureux qui n’aiment personne et pour les misanthropes qui aiment quelqu’un. Le surf le plus Nord-Ouest Pacifique.


Watermelon – Hell Mouth


Watermelon – Holy Water

New Canadiana :: Edie Bread // Darren Wantz – Split Tape

Edie Bread // Darren Wantz - Split Tape

Frequent collaborators Raff McMahan and Jean Sebastien Audet take turns staring into paisley coloured pastures as they assemble strips of magnetic lysergia. Jean’s turn as Darren Wantz plays out under dimmed lights with bargain bin VHS tapes rolling in the background. Memories of summer flash by as we become lost in the disarming melodies. Edie Bread lifts the melancholic mood with a touch of fuzz and a warbling set of hooks that is sure to turn a soft crush into an all out gripper’s obsession. Dig in to another golden entry from these two prolific minds.

Les collaborateurs habituels Raff McMahan et Jean Sebastien Audet se relaient pour contempler les pâturages à motifs cachemire en assemblant des bandes de lysergide magnétique. Sous le pseudonyme de Darren Wantz, Jean s’exécute sous les lumières tamisées au son de cassettes VHS en liquidation. Des souvenirs d’été jaillissent alors que nous nous perdons dans les mélodies désarmantes. Edie Bread égaie l’atmosphère mélancolique d’une touche de fuzz et de trilles accrocheuses qui transformeront à coup sûr votre doux béguin en une obsession pure et simple. Laissez-vous entraîner par cette nouvelle proposition en or de ces deux esprits prolifiques.


Edie Bread – Jehri Curlies


Darren Wantz – All Myne

New Canadiana :: PyPy – Pagan Day

The heads of CPC Gangbangs, Red Mass and Duchess Says grow malignant from a monstrous body; shambling, twitching, thrashing. Nuclear bass fallout and psychonaut shredding wrap too-tight around the puke-sing of Annie-Claude Deschênes. ‘High’-concept bomber, “Too Much Cocaine” drags us through a strung out night out in real time while “New York” sounds like a flamethrower scorching up a munitions factory. Curdled dance-punk for dirty saints.

Juchées sur un corps monstrueux, les têtes de CPC Gangbangs, Red Mass et Duchess Says deviennent incontrôlables; l’hydre titube, s’excite, se débat. Retombées de basse radioactive et shreds psychonautiques cernent les giclées vocales d’Annie-Claude Deschênes. Vraie bombe au visage, « Too Much Cocaine » nous fait vivre en temps réel une virée de camé tandis que « New York » pétarade comme un lance-flamme carbonisant un entrepôt de munitions. Dance-punk suri pour saints impurs.


PyPy – Pagan Day


PyPy – Too Much Cocaine

New Canadiana :: The Slabs – Feed Our Dirty Dark Souls

The Slabs - Feed Our Dirty Dark Souls

A sunset stroll down 17th avenue, past condo towers in the East Village. As the Rockies rise in the west above suburban wasteland, something wicked this way comes. The Slabs are a composite, melding diversity of members into something new. This mix of overt, subversive punk and melodic, otherworldly psych-rock leads to a singularly Calgary sound: riff-laden, rough, and uncensored. Feed Our Dirty Dark Souls is then one translation of the city, in all its strangeness and multiplicity, to the ears of the listeners.

Une promenade au coucher du soleil sur la 17e Avenue, après les tours à condo du East Village. Alors que les Rocheuses se dressent dans l’ouest au-dessus d’un terrain vague de banlieue, quelque chose de fou fait son apparition. The Slabs est une diversité composite de membres qui s’associent pour constituer quelque chose de nouveau. La combinaison de punk manifeste et révolutionnaire et de rock psychédélique mélodique et mystique fait naître un son singulièrement calgarien : chargé de riffs, râpeux et non censuré. Feed Our Dirty Dark Souls est donc une traduction de la ville dans toute son étrangeté et sa multiplicité destinée aux oreilles de ceux qui l’écoutent.


The Slabs – Secrets


The Slabs – Not My Kind

New Canadiana :: Marriage – Sun Start / Waterboard

Marriage - Sun Start / Waterboard

These beaming transmissions – the first from Toronto’s Marriage – show a band fluent in many melodious languages. “Sun Start” and “Waterboard” interlock like aria and recitative or water and ice; two sides of the same kaleidoscopic, oxidized coin. A foggy prelude and an underwater dirge, a double shot of tin can transcendence from the belly of the beast. Dig (in).

Ces transmissions rayonnantes ­– les premières de Marriage (Toronto) – dévoilent un groupe qui parle couramment de nombreuses langues mélodiques. « Sun Start » et « Waterboard » s’imbriquent comme une aria et un récitatif ou comme l’eau et la glace; deux côtés de la même pièce de monnaie kaléidoscopique et oxydée. Un prélude brumeux et un chant funèbre subaquatique, un doublé de transcendance en conserve directement du ventre de la bête. Plongez(-y).


Marriage – Sun Start


Marriage – Waterboard